L'analyse de JF Gilles

  -  Les commentaires de nos équipes

12 & 15

09 décembre 2019

Les investisseurs ont ces deux dates entourées sur leurs agendas : ces deux rendez-vous vont conditionner ce que sera la fin de l’année sur les places financières et au-delà le début 2020.

Est-ce que le vote des britanniques permettra un Brexit ordonné ?

Nouveaux signes de stabilisation

25 novembre 2019

En dépit d’un léger recul de l’indice composite, les PMI de l’Eurozone s’ajoutent au nombre croissant d’indicateurs qui suggèrent que le ralentissement du commerce mondial et du secteur industriel touche son plancher. Le PMI manufacturier se redresse pour le 2ème mois consécutif de 45,9 en octobre à 46,6 en novembre, tiré par l’indicateur allemand qui passe de 42,1 à 43,8. Aussi bien les nouvelles commandes domestiques qu’à l’export envoient des signaux positifs en Allemagne alors que la croissance de la France accélère.

Point d'inflexion?

04 novembre 2019

Si les places boursières américaines comme européennes ont atteint de nouveaux plus hauts cette semaine c’est parce que d’une part la Federal Reserve a répondu à leurs attentes, tant sur le fond en décidant une nouvelle baisse des taux directeurs que sur la forme en indiquant que désormais les taux étaient adéquats par rapport à la situation économique et que d’autre part diverses publications économiques ont entretenu l’espoir que le ralentissement économique en cours avait touché son point d’inflexion.

De nouveaux signaux d’espoir

18 novembre 2019

Les publications de la semaine ont donné de nouveaux éléments permettant de penser que le ralentissement global touche à sa fin : nous sommes proches du plancher.

Evidemment ces indicateurs sont à prendre avec précaution, en particulier les indicateurs financiers qui anticipent les retournements de 6 mois. Les enquêtes économiques, qui sont davantage fiables, mais qui ont un caractère prédictif à très court terme, ne connaissent pas encore une inversion de tendance suffisante pour confirmer une reprise imminente.

Au plus haut depuis 2007

28 octobre 2019

La théorie est une chose, la réalité parfois une autre et depuis toujours la modestie nous a appris que pour nous investisseurs ce sont les marchés qui ont raison, ceci même si « le constat du ralentissement de l’activité continue de s’opposer à un regain d’espoirs quant à un rebond rapide de la croissance dans le sillage de solutions concernant la guerre commerciale et le Brexit » (François Duhen CM-CIC).