L'analyse de JF Gilles

  -  Les commentaires de nos équipes

L'Eurozone en passe de s'émanciper

18 avril 2017

Les dernières publications continuent de refléter la vigueur des économies de l’Eurozone : cette semaine encore en ajoute au moulin et cette tendance se renforce alors que les premières hésitations se manifestent aux États-Unis.

Qui plus est, les premiers chiffres des entreprises pour le T1 montrent qu’enfin la micro suit la macro.

Bref tout serait bien, et les marchés de l’Eurozone sans doute 5% plus haut, s’il n’y avait cette incertitude électorale. 

La baisse du chômage et ses effets

10 avril 2017

4,5% de chômeurs aux États-Unis, 9,5% en Eurozone, à l’évidence nos économies vont mieux. Cette baisse du chômage bénéficie à la consommation par la distribution de revenus qu’elle entraîne mais aussi par sa contribution à l’amélioration du moral des ménages.

Eurozone : en grande forme !

27 mars 2017

Confirmation : une nouvelle vague de publications macro et micro montre que l’embellie économique se renforce en Eurozone et en France en particulier. Cette amélioration a été tellement attendue que l’on ne va pas bouder son plaisir.

L'Eurozone fera mieux que prévu cette année

03 avril 2017

Les dernières enquêtes pointent vers une croissance 2017 plus forte qu’attendu en Eurozone et dans le même temps une inflation plus faible : une situation idéale pour les ménages et les entreprises, mais aussi pour la BCE.

Comme, malgré les échecs de Mr Trump, l’activité reste soutenue aux Etats-Unis, cela conduit à une hausse des marchés actions européens et à une accalmie sur les taux. 

Les investisseurs rassurés

20 mars 2017

Elections législatives néerlandaises d’un côté, qui font diminuer le risque politique en Europe en amont des échéances électorales françaises, hausse des taux directeurs par la Federal Reserve de l’autre, mais qui propose un rythme maintenu à trois hausses en 2017 et 2018 : ces deux éléments importants ont entraîné un soulagement et une réduction du risque Eurozone. Cela a permis à l’EuroStoxx50 comme au CAC40 d’atteindre de nouveaux plus hauts.