L'analyse de JF Gilles

  -  Les commentaires de nos équipes

Les marchés intègrent les incertitudes de la situation.

28 février 2011

La forte hausse du prix du brut depuis août dernier, accélérée par les récents événements dans le monde arabe, a pour conséquence de stimuler l'inflation et risque de déprimer l'activité par une baisse du revenu réel des ménages. Pour l'instant les chiffres de conjoncture publiés en zone € sont corrects et même bons pour des pays comme l'Allemagne, mais la conjonction de cette hausse des prix du brut, des efforts de réduction des déficits budgétaires alors que la situation du marché du travail est dégradée constitue un obstacle sérieux à l'accélération de la reprise.

Meilleure ambiance confirmée.

07 février 2011

De bonnes nouvelles ont permis aux investisseurs de garder un sentiment positif sur l'évolution des marchés actions.La publication de l''ISM manufacturier américain a surpris les marchés en affichant 60,8 contre 57,8 attendu, ainsi que celui de la zone € à 57 contre 55,5 le mois précédent, confirmant l'excellent résultat du PMI britannique quelques heures plus tôt. Jeudi l'ISM des services a affiché la même tendance (59,4 contre 57,2 attendu). Si les enquêtes sur l'emploi ont été plus balancées, le taux de chômage est tombé à 9 % aux États-Unis et à 7,4 % en Allemagne.

Ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

24 janvier 2011

La publication des comptes nationaux chinois pour le T4 2010 confirme que la croissance forte du pays se poursuit. En 2010, après les deux premiers trimestres au delà de 10 %, le PIB chinois avait enregistré 9,6 % au T3 et il a affiché au T4 9,8 % de progression : la croissance 2010 a donc atteint 10,3 %,ça fait rêver !

Déficits on s'en moque ou pas !

31 janvier 2011

Les Etats-Unis vont être en 2011 un des seuls pays au monde à mener un policy mix visant à doper la croissance du PIB : le président Obama demande une baisse de l'impôt sur les sociétés et la politique monétaire va rester ultra accommodante.