Onde de choc

  -  Les commentaires de nos équipes

24 juin 2016

Rubrique : L'édito de Jean-Pierre Gaillard

L’annonce du Brexit a provoqué un véritable tsunami sur les bourses mondiales, mais aussi sur les marchés de taux, des matières premières et des devises. Les valeurs refuges ont été très entourées et les valeurs bancaires massacrées. La livre sterling a, pour sa part, dévissé et atteint des niveaux inédits depuis plusieurs décennies. A l’inverse, le franc suisse a été recherché. De même que l’or. Les investisseurs semblaient perdus et ont pris peur. Les banques centrales ont tenté de calmer le jeu. La question reste de savoir si elles ont réellement encore une certaine marge de manœuvre pour agir. Cependant, les spécialistes sont unanimes. Il faut attendre d’y voir un peu plus clair, de nombreuses zones d’incertitudes persistent. Tout d’abord, sur le processus de sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, mais aussi sur les réelles conséquences économiques et financières, et même sur l’avenir de la zone euro.