De bonnes nouvelles mais...

  -  Les commentaires de nos équipes

03 février 2017

Rubrique : L'édito de Jean-Pierre Gaillard

La semaine écoulée a été marquée par la publication de nombreux indicateurs macro-économiques. Pour la zone euro, on retiendra le tassement du chômage en décembre, l'accélération de l'activité dans le secteur privé et l'augmentation de l'inflation en janvier. De bonnes nouvelles qui, pour le moment, ne remettent pas en cause le programme de soutien et la politique monétaire de la Banque centrale européenne. Pour autant, les investisseurs ne semblent pas avoir complètement digéré les mesures protectionnistes prises par le nouveau président des Etats-Unis. Par ailleurs, certains membres de l'administration de Donald Trump pointent aussi du doigt le yen et l'euro, qu'ils jugent injustement et largement sous-évalués. Des accusations qui ont conforté la remontée de la monnaie unique au détriment du dollar et du marché parisien. Partant, le CAC 40 a aligné une troisième baisse hebdomadaire. Une série d'une longueur inédite depuis la correction qui avait précédé le référendum britannique en juin 2016.