Heurté mais positif

  -  Les commentaires de nos équipes

07 février 2017

Rubrique : Flash mensuel

Finalement, janvier a été un mois positif pour nos trois fonds actions. Mais pour cela, il a fallu passer au travers des déclarations et des tweets de Donald Trump. Un nouveau thème apparaît dans notre stratégie : les valeurs financières que nous voyons bénéficier dans les trimestres à venir des hausses des taux. Ce thème remplace celui des valeurs de rendement qui souffriront précisément des hausses des taux.

Au 3 février, la performance de FCP Mon PEA est de 1,19% contre -0,74% pour le CAC 40, Erasmus Mid Cap est lui en progression de 3,52 % et l'Eurostoxx Mid de 2,77 %, et Erasmus Small Cap Euro de 3,11 % contre 2,57 % pour le MSCI Emu Small. Pourvu que ça dure ! Une fois de plus les entreprises petites et moyennes font mieux que les grandes et sur un mois avec des écarts déjà significatifs.      

Pour FCP Mon PEA, qui détient donc maintenant un peu plus de 20% de banques, assurances et services financiers, la surperformance s'est construite à partir des fortes hausses de quelques entreprises de capitalisation moyenne : Iliad (+10,02%), Exans (+12,33%), Tarkett (+11,04%) ou Trigano (+16,16%). Les moins bonnes performances ont été moins nombreuses et de plus faible amplitude : Seb (-5,55 %) et Technip FMC (-7,94%) sont nos plus mauvais contributeurs.

Nous envisageons deux ou trois arbitrages dans le portefeuille mais pas de révolution, mais pas de changement de stratégie.

Erasmus Mid Cap Euro fait la course en tête pour le moment. Dès le premier mois de l'année, Frédéric a bénéficié de deux OPA sur les entreprises détenues en portefeuille : Zodiac Aerospace (+30,48%) et Pfeiffer Vacuum (+12,65 %). Mais d'autres sociétés ont également brillé : Banca BPM (+17,8 %), Iliad aussi (+10,02%), OVS (+11,09%) et Tarkett également (+11,04%). Là encore peu de déceptions, Schoeller Bleckman (-6,45%) même secteur que Technip FMC et Seb à nouveau (-5,55%).

Erasmus Small Cap Euro continue sur sa belle lancée des années précédentes et enregistre une belle collecte. Nelly commence à trouver les petites valeurs françaises un peu chères, elle a par contre beaucoup d'idées nouvelles en Allemagne qu'elle va approfondir en allant rencontrer de nombreuses entreprises ce mois-ci. Outre Pfeiffer Vacuum qu'elle détenait aussi, la belle performance de ce mois a été tirée par Evolis (+12,07%), Guerbet (+16,87%), Hérige (+10,06%), Jenoptik (+10,96%), Manitou (+16,04%), MGI Digital (+11,84%), SNP Schneider (+13,5%), Stratec Biomedical (+10,58%), Trigano (+16,16%), Vectron Systems (+13,84%) et Visiativ (+23,71%). Peu de reculs et moins importants : Cramo (-5,34%), Elica (-7,28%), Marie Brizard (-6,83%), Schoeller Bleckman également et Total Produce (-7,89%).

Logiquement notre thème d'investissement Reprise européenne est plus présent dans Small Cap (63%) que dans Mid (56%) et dans Mid que dans PEA (46%). Par contre, le thème Opérations spéciales est présent dans les mêmes proportions (> 30%) dans les trois portefeuilles. Le thème Dollar est évidemment plus présent dans PEA qui comprend beaucoup de grandes capitalisations, poids lourds du CAC 40, que dans les deux autres fonds et il en est de même des valeurs financières.

Les taux d'investissement des portefeuilles sont élevés, ce qui montre que nous pensons que la hausse des marchés n'est pas terminée même si à court terme une correction est possible après la performance des six derniers mois. PEA est investi à 97%, Mid Cap à 95% ainsi que Small Cap. Par contre, tous nos portefeuilles ont des Bêtas inférieurs à un.