Octobre 2017

  -  Les commentaires de nos équipes

09 novembre 2017

Rubrique : Reporting Mensuel (PEA)

Octobre 2017

Les indicateurs macro-économiques témoignent tous de la bonne orientation de l’économie de l’Eurozone et de celle de la France. Dans ce contexte la Bourse de Paris poursuit son ascension. L’indice CAC40 NR franchit de nouveaux sommets et s’apprécie à 3.29% sur le mois. Plus prudent FCP Mon PEA progresse de 1.69%, ce qui est cependant substantiel et nous permet de porter la progression depuis le début de l’année  14.38%.

Deux entreprises se sont particulièrement distinguées. La progression la plus impressionnante a été celle de ST Microélectronics : +23,40% sur le mois. Le fabricant de semi-conducteur semble être, mais c’est confidentiel et il ne peut ni le dire, ni le confirmer, un grand gagnant des sous-traitants d’Apple pour les IPhone 8 et X, fournisseur de puces de reconnaissance faciale. Mais Ubisoft Entertainment suit avec une progression également à 2 chiffres : +12.62%. Le succès du dernier opus d’Assassin’s Creed semble se confirmer jour après jour après son lancement et  par ailleurs l’extension du jeu Steep d’Ubisoft a été retenu par le CIO pour la tenue d’une compétition d’e-sport  en prélude aux prochains jeux Olympiques d’hiver qui se dérouleront en Corée du Sud.

Un choc ce mois-ci avec le recul de 17.39% de Direct Energie qui enregistre la compétition de Cdiscount après celle de Total : nous conservons. Un nouveau challenger ne signifie pas perte de part de marché si celui-ci augmente. Par contre nous avons cédé Axa, inquiets des publications des réassureurs Munich Re et SCOR, nous pensons qu’Axa ne sortira pas indemne d’une saison éprouvante de cyclones sur les Antilles et le sud des Etats-Unis. Axa a été remplacé par une autre entreprise financière, le groupe Natixis, groupe bancaire très présent dans la gestion d’actifs, une activité que nous aimons bien puisque nous détenons aussi Amundi qui est en progression de 36.51% depuis notre achat.

Nous restons confiants et FCP Mon PEA est largement investi sur les actions françaises.