Cet été les inquiétudes se sont portées sur les États-Unis:la faiblesse de la croissance américaine au second trimestre, la chute des ventes de logements et les mauvais chiffres de l'emploi privé ont alerté les investisseurs quant à la fragilité de la croissance aux États-Unis...