Le point sur les valeurs

  -  Les commentaires de nos équipes

Les nouvelles des portefeuilles

19 octobre 2018

Catana : Le spécialiste des catamarans français a publié un chiffre d’affaires de 54.4 millions d’euros pour l’année, en hausse de 30%. La vente de bateaux neufs a légèrement déçu, en hausse de 31%, contre une guidance de 35%. L’explication est cependant rassurante : le groupe a pris un peu plus de temps que prévu pour finaliser le design de son nouveau catamaran, le BALI 5.4, ce qui a entraîné un décalage au prochain exercice dans les prises de commandes et dans la reconnaissance du chiffre d’affaires. Cependant, le succès est au rendez-vous : le carnet de commande pour ce nouveau modèle couvre déjà un an de capacité de production. L’impact sur les marges de ce décalage devrait être minime: les usines sont moins performantes durant la phase initiale de production d’un nouveau bateau donc le groupe tablait sur des contributions faibles pour le BALI 5.4. Le groupe devrait publier son carnet de commande à la fin du mois, nous attendons une bonne surprise, et avons profité de la baisse du titre pour nous renforcer. (Erasmus Micro Cap Euro)

Les nouvelles des portefeuilles

12 octobre 2018

Bigben : Nous avons profité du forum Large & Midcap pour faire un point avec Alain Falc concernant l’année en cours et les projets de l’éditeur français de jeux vidéo. Le groupe poursuit sa stratégie de verticalisation avec l’acquisition récente de plusieurs studios. Le pôle Edition de Bigben est désormais composé de 6 studios et 250 développeurs. Le groupe a également annoncé la sortie fin novembre de son nouveau jeu Fishing Simulator. L’activité Edition devrait donc bien se comporter cette année, malgré l’ « échec » du jeu de Tennis. Echec cependant à relativiser : s’il ne sera pas un aussi gros succès qu’anticipé, il représente un nouveau record de vente pour le groupe et devrait apporter près de 5 millions d’euros au résultat net cette année. En revanche, le pôle accessoire (50% des ventes l’an dernier), connaît une année plus compliquée qui pourrait amener le groupe à réviser à la baisse son objectif de chiffre d’affaires. L’allongement de la durée de conservation des smartphones et le succès mitigé des derniers lancements a eu un impact négatif sur les ventes de la division. Cependant, les marges devraient s’améliorer : les gammes Force Case, Force Glass et Force Power, plus premium et mieux margées, continuent de bien se comporter. Donc si l’objectif des ventes ne devrait pas être atteint, la marge opérationnelle devrait être supérieure à ce qui était prévu (8%) et le résultat opérationnel devrait donc être en ligne avec les attentes initiales. Nous conservons. (Erasmus Micro Cap Euro)  

Les nouvelles des portefeuilles

05 octobre 2018

Basler AG : Nous avons eu l’occasion de rencontrer Hardy Mehl, directeur financier et Verena Fehling, responsable des relations investisseurs. Malgré un deuxième trimestre au-dessus des attentes, la société allemande, leader mondial dans le marché des caméras pour utilisation industrielle, maintient ses prévisions très prudentes pour l’année en cours. Après un chiffre d’affaires 2017 en croissance de plus de 50% à 150 M€, portée notamment par les industries des semi-conducteurs et de l’électronique, les revenus de l’exercice 2018 sont attendus dans une fourchette entre 145 et 160 M€. La marge des bénéfices avant impôts est attendue en haut de la fourchette, donc près de 15%, ce qui impliquerait un fort recul par rapport au premier semestre (23%). Une partie de ce recul pourrait être expliquée par le programme de recrutement qui, après un succès limité au premier semestre, a vu un meilleur progrès ces derniers mois. Pour 2019, Basler se voit revenir sur son rythme de croissance habituel de 15%. A moyen horizon, la société souhaite réinvestir toute profitabilité dépassant 12% (marge avant impôts) afin de soutenir sa croissance future. (Erasmus Small Cap Euro)

Les nouvelles des portefeuilles

28 septembre 2018

Bigben : l’éditeur français de jeux vidéo marque une nouvelle étape dans sa stratégie de remontée de filière avec l’acquisition du studio français de développement Eko Software. Le studio a déjà travaillé avec Bigben sur de nombreux titres (Rugby 18, Handball 17) et développe en ce moment pour l’éditeur Warhammer: Chaosbane ...

Les nouvelles des portefeuilles

21 septembre 2018

Pernod Ricard : M. Alexandre Ricard nous a réexposé la stratégie de l’entreprise et ses deux axes de développement : les marques stratégiques (14 marques) et les pays émergents (40% du chiffre d’affaires). Pour les marques et sur l’exercice qui vient de s’écouler, il faut relever la forte croissance (14%) de Jameson, le whiskey Irlandais avec une "premiumisation" croissante (Caskmates), et Martell, ainsi que le rebond chinois. Au niveau pays, les moteurs de croissance restent la Chine, l’Inde, et la Russie, tous en progression à deux chiffres. Mexique et Brésil vont un peu mieux. Le T1 devrait être bon et nous sommes confortés par cette mise à jour du dossier. (FCP Mon PEA)