Le point sur les valeurs

  -  Les commentaires de nos équipes

Les nouvelles des portefeuilles

20 novembre 2020

Kingspan : la société irlandaise de matériaux d’isolation a publié son chiffre d’affaires du troisième trimestre (1,2bn€) en croissance de +1% en reportée et -6% en organique ce qui est en ligne avec les attentes. L’entreprise est encore impactée par la covid notamment en Grande-Bretagne mais fait état d’une amélioration de l’environnement économique. La division Insulated Panel, la plus importante du groupe, communique sur un carnet de commandes en croissance de +10%.  Le management fait état d’une activité forte en ce début de quatrième trimestre. Nous conservons. (Erasmus Mid Cap Euro)

Les nouvelles des portefeuilles

13 novembre 2020

MM Karton : le leader du marché européen du carton recyclé a publié ses résultats pour le troisième trimestre 2020. Le chiffre d’affaires s’établit à 637m€ en retrait de -1,7%. L’EBE est en retrait de -9,7% tandis que le résultat opérationnel s’établit à 7,3% du chiffre d’affaires contre 11,0% au troisième trimestre 2019. La majorité du recul s’explique par des coûts non récurrents liés à l’arrêt d’une machine à carton dont l’exploitation n’était plus rentable. MM Karton demeure ainsi une entreprise résiliente dans un environnement difficile où la visibilité est limitée. (Erasmus Mid Cap Euro) 

Les nouvelles des portefeuilles

06 novembre 2020

Corbion : Le géant néerlandais des ingrédients a publié de bons résultats trimestriels, supérieurs aux attentes du consensus. Le chiffre d’affaires du troisième trimestre recule de 3.1% et la marge d’EBE ajustée s’améliore de 210 points de base à 17,9%. La décroissance du chiffre d’affaires s’explique par un très fort impact de devise et notamment la dévalorisation du réal brésilien tandis qu’en organique, la croissance reste très solide (+5,2%). L’activité Sustainable Food Solutions présente une solide performance (+7.9% de croissance organique). La demande dans le domaine de la conservation a été particulièrement forte, le segment profite de l’évolution continue vers des solutions de conservation naturelle. La branche Lactic Acid & Specialities affiche également une belle progression (+5.7% de croissance organique), à l’exception des biopolymères médicaux qui souffrent depuis le début de la crise sanitaire avec le report des opérations chirurgicales non urgentes. Le management reste prudent et rappelle le manque de visibilité pour ce dernier trimestre de l’année. Corbion réitère néanmoins ses objectifs annuels de chiffre d’affaires et de marge. Le seul changement provient des dépenses d’investissement qui devraient être supérieures de €10m afin d’augmenter les capacités de production en acide lactique. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro).

Les nouvelles des portefeuilles

30 octobre 2020

Technogym le fabricant italien d’appareils de fitness premium a publié ses résultats pour le troisième trimestre. Comme attendu, le chiffre d’affaires est en net recul (-23.9%) en légère amélioration séquentielle par rapport au second trimestre (-35.5%). On note la poursuite de la forte croissance du segment des particuliers sur la période. Dans un contexte sanitaire compliqué, Technogym souffre cependant de sa dépendance aux salles de sport. Les perspectives restent limitées tant que nous ferons face au virus. Nous avons vendu notre participation dans la société. (Erasmus Mid Cap Euro)

Les nouvelles des portefeuilles

23 octobre 2020
Barco : Le spécialiste belge des solutions d’imagerie et de partage a déçu le marché aujourd’hui en publiant des ventes trimestrielles légèrement en dessous de son objectif et bien en dessous des attentes du très optimiste consensus. Le chiffre d’affaires baisse encore de -25% sur le trimestre, mais se stabilise par rapport au second trimestre (-2% en séquentiel). La division Entertainement se stabilise(+3% séquentiellement).Le décalage du box-office pèse sur le secteur et sur les investissements des exploitants de cinéma. La division Enterprise se reprend (+10% séquentiellement), tirée notamment la nouveauté ClickShare Conference, pour laquelle les retours clients sont excellents : « Le bon produit au bon moment ».Plus étonnant, la division Santé a souffert sur la période (-14% séquentiellement). Si le confinement a profité temporairement aux produits de diagnostiques au second trimestre, les hôpitaux, toujours en état de crise, ont continué de repousser la plupart des nouvelles installations au troisième trimestre. En pleine seconde vague de covid-19, les perspectives restent très incertaines à court terme et Barco guide sur une forte dégradation de la marge annuelle d’EBE. Si la crise prend fin début 2021, Barco pense pouvoir renouer avec sa croissance organique normative et ses marges d’EBE de 14-15% d’ici fin 2022. Si la publication n’était que peu réjouissante, nous trouvons la correction d’aujourd’hui sévère. Heureusement, les allègements préalables ont fortement limité l’impact de cette baisse sur le portefeuille. (Erasmus Mid Cap Euro).