Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

10 février 2017

Rubrique : Le point sur les valeurs

06/02/2017

Naturex : la société a publié son chiffre d’affaires pour 2016 qui est sorti à 404.4 millions d’euros, soit une croissance organique de 3.6%, inférieure aux prévisions du marché. Cette performance est notamment liée à la zone Amérique du Nord, en baisse de 12% au T4, impactée par des reports de commandes sur la division nutraceutique aux US. La croissance continue d’être tirée par la zone Asie-Océanie qui est en progression de 30.7% au T4, même si l’Europe, l’Afrique et le Moyen Orient ont été stables (+1%) pendant le trimestre. Par division, Naturex affiche une décélération au T4 tant pour My Natural Food : +3.4% vs +6.9% pour les 9 mois, que pour My Natural Selfcare : -4.5% vs 7.6% pour les 9 mois. Le point positif de cette publication est le message du CEO concernant le niveau de marge d’EBITDA opérationnel courant annuel qui sera « en ligne avec le consensus des analystes » d’environ 15%. Naturex publiera ses résultats annuels le 29/03/2017. (FCP Mon PEA, Erasmus Small Cap Euro)

07/02/2017

Trigano : Dans une interview pour le Figaro, François Feuillet, le PDG du groupe et détenteur de 57.8% du capital a indiqué passer la main en 2020. En revanche, il n’a pas l’intention de céder le contrôle de la société ce qui explique le changement de gouvernance pour une structure à directoire et conseil de surveillance. Ce sont Paolo Bicci et Michel Freiche, tous deux membres du directoire, qui auront vocation à prendre les commandes. (FCP Mon PEA, Erasmus Small Cap Euro)

UDG : le président et le directeur financier de cette société irlandaise, spécialiste de l’outsourcing pour laboratoires pharmaceutiques, ont commenté leur premier trimestre (exercice à fin septembre). Les bonnes prises de commandes dans les activités principales (emballage, fourniture de personnel, et communications médicales) leur permettent de viser pour l’ensemble de l’exercice une progression des résultats comprise entre 13 et 16%. Le groupe a une situation de trésorerie excédentaire et pourrait procéder à des acquisitions complémentaires. Nous conservons (Erasmus Mid Cap Euro)

Marie Brizard : nous avons écouté le CEO présenter le chiffre d’affaires pour le T4 qui est sorti à 122 millions d’euros en repli de 0.4% en termes organique, soit une décroissance de 5.8% dans l’activité Marques. Cette performance est très décevante par rapport à ce que Marie Brizard avait annoncé lors de sa journée investisseur le 12 décembre et par rapport aux prévisions du marché. La principale justification donnée est l’effet de déstockage dans les principaux marchés de Marie Brizard, notamment en France, en Pologne et aux US, qui a impacté le chiffre d’affaires de 7 millions d’euros pour le T4. De ce fait, le CEO a baissé la guidance pour l’EBITDA 2016 de 20 à 17 millions d’euros. Le management a réitéré son plan stratégique BIG 2018. (Erasmus Small Cap Euro)

Jenoptik : La société allemande focalisée sur la technologie photonique a publié ses résultats préliminaires pour l’année 2016. Tandis que la hausse du chiffre d’affaires de 2,5%  est en ligne avec les prévisions initialement données par le management, la marge opérationnelle d’environ 10% dépasse les objectifs de 50 points de base. Pendant la conférence téléphonique, le PDG sortant, Dr. Michael Mertin et le directeur financier, Hans-Dieter Schumacher ont fait part de leur attente d’une accélération significative de la croissance organique en 2017, basée sur une bonne dynamique et un carnet d’ordres en croissance de 8,5% par rapport à la fin 2016. (Erasmus Small Cap Euro)

Cramo : Leif Gustafsson, directeur général, et Aku Rumpunen, directeur financier, nous ont présenté les comptes du T4 et 2016 de la société. Les bénéfices par actions s’élèvent à 1.70 euros, après 1.17 euros en 2015 (+46%), sur les ventes portées à 712.3 M d’euros en hausse de 6.6%. Forte croissance en Suède et Finlande grâce aux travaux de rénovation et à la croissance de la construction résidentielle. Cramo a progressé tant dans son activité de vente que de location de constructions modulaires, cette activité en particulier a été en forte croissance. Ces perspectives sont positives pour 2017 dans l’ensemble des marchés où opère Cramo, en particulier pour la location de constructions modulaires. (Erasmus Small Cap Euro)

08/02/2017

Valmet : la société finlandaise d’ingénierie a annoncé des résultats 2017 encourageants par le montant record de commandes reçues en fin d’année, mais entachés par une perte de 17M d’euros, soit 8% du résultat d’exploitation, imputable à la mauvaise exécution d’un projet de réhabilitation d’une usine de pâte à papier. De tels incidents sont inévitables dans ces métiers, l’essentiel est que l’usine en question fonctionne et que ce problème soit derrière nous. Au plan boursier, cette ligne avait été allégée en décembre et nous ne la renforçons pas encore –le titre a tout de même progressé de 65% sur les douze derniers mois- mais nous conservons toute notre confiance dans le management. (Erasmus Mid Cap Euro)

Boiron : la société a annoncé un accord pour la reprise des Laboratoires Ferrier à Arkopharma, qui commercialisent des médicaments homéopathiques dans le circuit des pharmacies en France. Son chiffre d’affaires en 2015 était de 2.4 millions d’euros, soit <1% du chiffre d’affaires de Boiron en France (Erasmus Small Cap)

09/02/2017

SBM Offshore : Bruno Chabas, président, et son état-major ont annoncé des résultats en progression (résultat brut d’exploitation courant +8%) et proposé une hausse du dividende de 10%.  SBM est probablement la seule entreprise de services pétroliers à annoncer une tendance positive en 2016 ! Cela tient à son parc de plates-formes de production de pétrole et gaz, qui s’est agrandi de trois unités achevées et livrées sur les gisements des clients en milieu d’année. Pour 2017 une nouvelle progression de 3% du RBE est annoncée, avec l’espoir d’obtenir enfin un nouveau projet de construction. Nous conservons (Erasmus Mid Cap Euro).

Nexans : Nous avons écouté Arnaud Poupart-Lafarge, directeur général, et Nicolas Badré, directeur financier, nous présenter les résultats 2016 de la société. Les ventes sont à 5.814 milliards d’€, en léger recul en organique (-1.2%), recul causé par l’activité parapétrolière (-27%) mais la marge opérationnelle, à 242 millions d’€ progresse de 24% car le programme de réduction des coûts porte ses fruits. Les dirigeants annoncent une nouvelle amélioration de la marge en 2017 causée par d’importantes livraisons de projets haute tension sous-marine et l’arrêt de la dégradation des activités Oil & Gas. (FCP Mon PEA)

Aperam : a annoncé une excellente fin d’année avec un résultat brut d’exploitation en progression de 12%, un dividende en hausse de 20% et la mise en place d’un programme de rachat d’actions. Encore une fois le producteur d’acier inoxydable a dépassé les attentes de ses actionnaires. L’année 2017 se présente très bien : hausse des volumes et des prix en Europe, Brésil stabilisé à de bas niveaux, potentiel d’amélioration des ventes au secteur pétrolier, possibles acquisitions dans les alliages et spécialités… Nous conservons. (FCP Mon PEA, Erasmus Mid Cap Euro).

Focus Home Intercative : l’éditeur de jeux vidéo a publié un chiffre d’affaires au T4 2016 de 39.2M€ en hausse de 101% yoy tiré essentiellement par les ventes du jeu Farming Simulator 2017, soit un chiffre d’affaires annuel de 75.5M€, supérieur aux prévisions du consensus. Sur l’exercice, les ventes digitales ont bondi de 36% et représentent désormais la majorité des ventes du groupe (58% du chiffre d’affaires). L’année 2017 marquera un tournant dans l’évolution du groupe, avec la sortie de quatre jeux à gros budget essentiellement financés par l’introduction en bourse. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

Abéo : Le producteur français d’équipements de sport a publié le chiffre d’affaires du troisième trimestre de l’exercice 2016/17, en hausse organique de 14,3%. Tandis que les segments Sports (+16,6%) et Escalade (+29,4%) continuent d’avancer à un rythme fort, le segment Vestiaires, en faible décroissance encore au premier semestre, affiche une légère croissance de 1,5%. En ce qui concerne la fin de l’exercice 2016/17, le communiqué mentionne un carnet de commandes bien orienté. (Erasmus Small Cap Euro)

10/2/2017

RIB Software : L’éditeur allemand de logiciels pour l’industrie de la construction a pré-annoncé ses résultats opérationnels de l’année 2016. Le chiffre d’affaires de 97,8 M€, en hausse de 19,1% est en ligne avec les prévisions du management. Le résultat d’exploitation brut de 32,9 M€ se compare à un objectif de 27 à 32 M€ (relevé en septembre d’une fourchette de 20 à 25 M€, suite à la signature d’une joint-venture avec le groupe américain Flex). Le résultat du quatrième trimestre a donc fortement dépassé les attentes du marché. (Erasmus Small Cap Euro)

Tarkett : la publication des résultats surprend agréablement : comme nous l’espérions l’activité de la filiale russe, le marché le plus rentable pour le groupe  a cessé de se dégrader. Même constat pour les ventes en France, marché  également en décroissance depuis trois ans. Le dividende devrait progresser de 15%, la dette est de faible montant, les dirigeants évaluent l’intérêt de diversifier ou pas leur activité vers les revêtements de sol en céramique. Nous leur accordons toute notre confiance pour faire le bon choix ! (FCP Mon PEA, Erasmus Mid Cap Euro)

Amundi : lors de la conférence téléphonique commentant les résultats annuels, le président Yves Perrier et le directeur financier Nicolas Calcoen ont présenté des résultats supérieurs aux attentes et fait part de leur confiance dans le succès de l’acquisition structurante de Pioneer et dans les perspectives du marché de l’épargne en France. Bous conservons. (FCP Mon PEA)

Carl Zeiss Meditec : La société allemande de technologie pour les secteurs de l’ophtalmologie et de la microchirurgie a publié les résultats du premier trimestre de l’exercice 2016/17. Le chiffre d’affaires est en hausse de 6,6% par rapport à l’année dernière et la marge opérationnelle ajustée progresse de 80 points de base à 13,4% (objectif pour l’exercice 2016/17 : 13-15%). Nous avons assisté à la conférence téléphonique avec Dr. Ludwin Monz, directeur général et Dr. Christian Müller, directeur financier qui ont souligné le potentiel de la technologie SMILE, dont l’introduction aux Etats-Unis devrait porter ses fruits notamment à partir du deuxième semestre. (Erasmus Mid Cap Euro)