Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

08 septembre 2017

Rubrique : Le point sur les valeurs

05/09/2017

Kerlink : Kerlink annonce un partenariat avec ICondor, acteur de premier plan dans les télécommunications en Amérique du Sud, portant sur le déploiement en Argentine du premier réseau bas débit longue portée basé sur la technologie LoRaTM. Poursuivant son expansion internationale, Kerlink fournira plusieurs centaines de stations pour le déploiement du réseau, qui débutera immédiatement à Buenos Aires et à Rosario, et qui fournira une couverture nationale d’ici juillet 2018. ICondor prévoit de déployer des réseaux IoT loRaWAN dans toute l’Amérique du Sud. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

Touax : Suite à la publication des résultats du premier semestre la semaine dernière nous avons assisté à la réunion SFAF avec Fabrice et Raphaël Walewski (gérants et actionnaires de référence du groupe), Thierry Schmidt de La Brélie (DAF) et Stephen Ponak (Managing Director Asset Management). Tandis que la progression au S2 des opérations poursuivies sera encore impactée par les décisions prises en 2016 (importantes cessions de matériel conduisant à la fois à une base de comparaison élevée et à un effet de levier opérationnel négatif), la croissance sera de retour en 2018, notamment grâce aux bonnes tendances du marché des containeurs maritimes. Ce segment va bénéficier d’un programme d’investissements (facilité par la flexibilité financière regagnée grâce à la cession des constructions modulaires) et de l’augmentation des tarifs de location. (Erasmus Small Cap Euro)

06/09/2017

Kotipizza : Comme chaque mois, la chaine de restauration pizza finlandaise publie son chiffre d’affaires, en progression de 12.8% en août par rapport à la même période de l’année dernière à magasins constants. C’est le deuxième meilleur mois de son histoire (après juillet 2017), raison pour laquelle nous souhaitons le souligner ! Toujours aucune raison de vendre. (Erasmus Small Cap Euro)

Prodways : La société annonce l’acquisition de 75% de Interson-Protac, un des leader français en embouts pour prothèses auditives et protections auditives sur mesure. Les dirigeants actuels conserveront leurs fonctions et 25% du capital. La société emplie 47 salariés, est rentable, et contribuera à hauteur d’au moins 4 millions d’euros au chiffre d’affaires de Prodways en 2018. Cette acquisition la deuxième depuis l’introduction en bourse, vient renforcer le secteur médical, axe majeur de développement de la division Products. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

Guerbet : La FDA a approuvé le Dotarem pour l’injection par voie intraveineuse dans le cadre d’examens par IRM du système nerveux central chez les enfants de moins de 2 ans. L’excellent profil de sécurité de Dotarem est un de ses points forts par rapport à ses concurrents. Une bonne nouvelle, même si elle ne devrait pas impacter significativement les ventes aux US. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

SNP Schneider-Neureither : Le spécialiste allemand de la transformation des progiciels SAP annonce une alliance avec la société NTTDATA Global Solutions concernant des marchés de la région Asie-Pacifique. NTT DATA Global Solutions, avec plus de 400 consultants SAP basés au Japon, est une filiale du groupe japonais de télécommunication NTT.  Avec ce partenariat, SNP accélère son développement dans une région dans laquelle la société était présente depuis janvier 2016. Il implique aussi une évolution de la stratégie de l’entreprise, dont la croissance externe était jusqu’à présent limitée aux acquisitions. (Erasmus Small Cap Euro)

Neurones : Comme un métronome, les résultats de Neurones sont sans surprises, mais surtout excellents. Nous apprécions cette régularité qui en fait un investissement sécurisant dans un portefeuille de petites valeurs. Le chiffre d’affaires progresse de 10.6%, dont 10% à périmètre constant, ce qui est remarquable et supérieur aux pairs. Le résultat opérationnel progresse dans les mêmes proportions à 10.5% et le résultat net de 20.6%. Seul bémol, et malheureusement toujours le même, une trésorerie toujours aussi pléthorique à 136.7 millions, augmentée de 17 millions sur un an. Cette frilosité excessive du management pénalise la rentabilité des capitaux investis et vient polluer les multiples de valorisation ; il y a probablement meilleure utilisation du cash aujourd’hui ! Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

07/09/2017

Chargeurs : La société publie des résultats semestriels absolument remarquables. Son chiffre d’affaires progresse de 5.4% à périmètre et taux de change constants, grâce à des volumes soutenus et à une amélioration du mix produit. Très bon levier opérationnel également, le résultat opérationnel courant progressant de 15.8%, soit trois fois plus vite que les ventes ! Fort de ces bons chiffres, le groupe décide la mise en place d’un programme d’accélération, « Game Changer », qui prend le relai de l’ancien programme « Performance, Discipline, Ambitions » pour accompagner l’objectif de doublement du chiffre d’affaires à 5 ans. L’amélioration des performances opérationnelles du groupe s’accompagne d’une structure financière toujours très saine. Au 30 juin, le groupe est en situation de trésorerie nette positive de 9.3 millions d’euros, et ce tout en menant une politique continue d’investissements pour soutenir son développement (CAPEX, innovations, acquisitions). Par ailleurs et cerise sur le gâteau, Chargeurs décide de lancer un programme de rachat e ses propres titres pour un montant maximal de 12 millions d’euros qui expirera au plus tard en septembre 2018. Nous conservons évidemment. (Erasmus Small Cap Euro)

Jacquet Metal Service : Nous revenons de la réunion SFAF de présentation des résultats semestriels, de très bonne facture. Sur la période, le chiffre d’affaires progresse de 8.5%, grâce principalement à un effet prix (+10.3%). Notre inquiétude portait sur les volumes, en baisse pour le deuxième trimestre consécutif chez Stappert et IMS. Monsieur Jacquet ne s’en inquiète pas du tout, les volumes variant fortement d’un semestre à l’autre en fonction de la politique commerciale adoptée par les différentes filiales, celles-ci ayant privilégié à court terme la rentabilité aux volumes. L’EBITDA du groupe progresse de façon beaucoup plus spectaculaire, à 61 millions contre 24 pour la même période de l’année dernière et 55 millions sur l’ensemble de l’année 2016. Inutile de dire que le levier opérationnel est très fort ! Le plan de restructuration VEGA mis en place chez S+B Distribution s’achève ; il permet une économie de 7 millions d’économies en année pleine, et portera ses effets plein en 2018. Les axes de développement du groupe restent inchangés, ce sont les géographies où le groupe est peu présent (US, UK) et/ou la taille du marché est très conséquente (Allemagne, Italie). Pas de projets sur la table pour le moment, mais le groupe précise qu’il saisira toutes les opportunités qui se présenteront. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

08/09/2017

Natixis annonce racheter pour 272M à la Maif et à la Macif les 15% et 25% qu’elles détenaient respectivement dans leur co-entreprise BPCE Assurances. Natixis pourra donc en consolider la totalité des résultats, devenant l’unique actionnaire de cette société d’assurance IARD et santé qui compte 1.9M de clients et plus de 850M de primes.  Nous conservons. (Erasmus Mid Cap Euro)