Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

13 avril 2018

Rubrique : Le point sur les valeurs

10/04/2018

Mayr Melnhof : nous avons rencontré Stephan Sweerts-Sporck, responsable des relations avec les investisseurs puis participé à une visite de l’usine de Moneteau près d’Auxerre, unique implantation industrielle française de ce fabricant de carton plat dont les principaux débouchés sont le secteur agro-alimentaire, les lessiviers et les fabricants de tabac. Société familiale autrichienne, Mayr Melnhof est  le leader européen de la fabrication de carton plat et le 3eme transformateur en emballages, et également actif dans de nombreux pays d’Asie, du Moyen Orient et d’Amérique Latine. Négativement impacté au cours du premier semestre par l’envolée des cours des papiers recyclés, sa principale matière première, le groupe l’a plus que compensée sur la seconde partie de l’année et 2018 a commencé sur cette lancée. Le bilan sans dette permet de poursuivre une politique d’acquisitions et de diversifier la clientèle vers le secteur cosmétique, qui procure des marges plus élevées. Le titre constitue un solide fonds de portefeuille. (Erasmus Mid Cap Euro)

Unipol.  Nous avons eu un entretien privé avec Eleonora Roncuzzi, responsable des relations avec les investisseurs. 2017 a été une année de restructuration pour le groupe avec le transfert des activités d'assurance à sa filiale cotée Unipol SAI et le provisionnement d’ampleur des prêts immobiliers de Unipol Banca. En 2018 nous pourrions assister à la cession de la banque et donc à un recentrage total sur l’assurance (Unipol est le premier acteur italien de l’assurance dommages, où les prix se sont enfin stabilisés) . Le parcours boursier a été excellent depuis deux ans et nous pensons qu’il n’est pas terminé. (Erasmus Mid Cap Euro)

MGI Digital Technology : Le spécialiste français de l’impression numérique industrielle a publié ses résultats de l’exercice 2018 (chiffre d’affaires déjà connu depuis février). Malgré un recul de la marge brute, expliqué notamment par le transfert de la distribution au réseau de Konica Minolta, la marge opérationnelle progresse de 250bps à 23,2%.  Comme expliqué pendant la réunion SFAF animée par Edmond Abergel (PDG) et Victor Abergel (CFO), la société s’attend pour 2018 à la poursuite de la forte croissance du chiffre d’affaires et à une marge brute au moins au niveau de 2017. En même temps, les coûts opérationnels devraient rester largement stables. Le lancement commercial de la nouvelle imprimante Alphajet ainsi que la présentation d’un business plan pour la nouvelle offre de l’électronique imprimée sont prévus pour la fin de l’année. (Erasmus Small Cap Euro, Erasmus Micro Cap Euro)

11/04/2018

Datalex : Nous avons rencontré David Kennedy, DAF du fournisseur de solution e-commerce pour le voyage aérien. Les bons résultats et les nouveaux contrats annoncés le 23 Mars dernier devraient être suivis, dans un avenir proche, par de nouvelles annonces positives, notamment sur sa nouvelle offre pour le marché de la fidélité client. David Kennedy confirme les estimations du groupe (croissance à 2 chiffres des revenues et de l’EBE) et ajoute que la stratégie du groupe, à savoir l’externalisation du développement des plateformes aura un effet relutif sur les marges. Le positionnement de niche,  l’expérience du groupe, l’absence de concurrents directs, la solide croissance attendue du marché aérien nous conforte dans notre idée d’investissement.  (Erasmus Micro Cap Euro)

Tom Tailor : Le groupe de prêt-à-porter Allemand ajoute un succès majeur dans sa nouvelle stratégie de financement à long terme. Avec de l’avance sur le calendrier, le groupe vient d’annoncer avoir complété son refinancement à hauteur de 400 M€ sur 5 ans et sécurisé de meilleures conditions de financement à long terme. Ce volet dette vient s’ajouter à l’augmentation de capital réalisée en Juin dernier. (Erasmus Micro Cap Euro)

Carraro Group : Nous avons rencontré M. Enrico Gomiero, Directeur Financier de la société italienne spécialisée dans la production de systèmes de transmission pour tous types de véhicules non routiers, en particulier pour le marché de l’agriculture. Après près de dix ans de restructuration, le groupe est maintenant parfaitement positionné dans ce marché en croissance structurelle à l’échelle mondiale. Les marges sont solides (plus de 9% de marge d’EBE en 2017), le niveau d’endettement maîtrisé (moins de 3 fois l’EBE) et les perspectives de développement sont nombreuses. Par exemple, la nouvelle Joint-Venture lancée en Chine avec un partenaire local est particulièrement prometteuse au vu des velléités du pays d’améliorer la productivité de ses terres agricoles. Par ailleurs, dans les pays développés, le groupe bénéficie pleinement des efforts en recherche et développement consentis ces dix dernières années (près de 150 millions euros investis, malgré la crise) qui ont permis au groupe de bénéficier d’une gamme de produits variés, répondant aux besoins des clients notamment en termes de véhicules hybrides ou électriques. Finalement, Carraro avait positivement surpris le marché lors des résultats annuels en annonçant le versement d’un dividende, pour la première fois depuis 2008, représentant plus de 5% de rendement. Le groupe a réaffirmé sa volonté de poursuivre dans cette voie avec un taux de distribution qui devrait être dorénavant de 50%. Nous conservons. (Erasmus Micro Cap Euro)

Aperam : Nous avons écouté le président Timoteo Di Maulo et le directeur financier Sandeep Jalan lors de la conférence téléphonique qui a accompagné l’annonce de l’acquisition de VDM Metal . Cette entreprise allemande très internationalisée est un spécialiste des alliages à base de nickel, et son intégration portera la part des ventes et des profits d’Aperam dans ce domaine de 8 à 20%, réduisant le poids relatif de l’acier inoxydable. Mr Di Maulo n’a pas manqué d’éloges quant à la qualité de la gestion et de l’outil industriel de VDM, bien positionné sur des marchés de niches, porteurs et sur lesquels, à la différence de l’acier, la Chine est une opportunité commerciale et non un concurrent. L’opération est significative pour Aperam : valeur d’entreprise de 600M, soit selon nous 10.5 fois le résultat avant frais financier et impôts, ramené à 8 fois avec les synergies commerciales attendues. La relution sur le résultat devrait être de l’ordre de 10%. Nous apprécions cette opération, à la suite de laquelle le bilan d’Aperam sera encore très solide (Erasmus Mid Cap Euro)

Nexans : le président de la société avait fait part 18 mars dernier de son souhait de quitter au plus vite la direction de l’entreprise pour des raisons personnelles. Nous apprenons qu’il sera demandé aux actionnaires de lui donner des compensations très significatives pour qu’il accepte de rester à son poste jusqu’à ce que son successeur soit recruté et en place, en particulier le maintien d’attribution d’actions de performance que son départ volontaire aurait dû lui faire perdre  . Nous sommes préoccupés par cette situation  et vendons le titre. Cet investissement a clairement pesé sur a performance du fonds cette année. (Erasmus Mid Cap Euro).

13/04/2018

Deutz : Le fournisseur allemand de moteurs diesel pour des machines de manutention, de construction et d’agriculture a avancé la publication de ses résultats du premier trimestre, qui sont très bons. Grâce à une forte demande sous-jacente, amplifiée par des achats anticipés (avant l’entrée en vigueur d’une nouvelle régulation d’émission) les commandes sur le trimestre progressent de 43% par rapport au premier trimestre de l’année précédente. Le chiffre d’affaires quant à lui est en hausse de 17,6%, et la marge opérationnelle courante s’améliore de 2,2% à 5,2%. Face à la dynamique actuelle, les attentes du management pour 2018, qui avaient été annoncées le mois dernier (croissance proche de 10%, progression de la marge de 100pbs) semblent très prudentes. (Erasmus Small Cap Euro)