Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

20 avril 2018

Rubrique : Le point sur les valeurs

16/04/2018

Thermador : la société publie son chiffre d’affaires du premier trimestre 2018. Malgré une base de comparaison élevée, il progresse en organique de 3.2%, avec toutefois une forte volatilité d’un mois à l’autre. Si janvier a très bien commencé, février et mars sont plus ternes, ce qui amène le management a davantage de prudence pour le reste de l’année. Celui-ci relève d’ailleurs certaines tensions dans l’approvisionnement de matériel en provenance de Chine, résultat des mesures antipollution décidées par le gouvernement et qui se traduit par des fermetures d’usines. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

Chargeurs : malgré là aussi une base de comparaison particulièrement défavorable, Chargeurs parvient à faire progresser son chiffre d’affaires de 4% en organique. En hausse de 5.9%, la division Protective Films se distingue une fois de plus, grâce à ses positions très fortes dans les marchés sur lesquelles elle opère, et une innovation permanente qui augmente, années après années, les barrières à l’entrée. Les perspectives restent inchangées pour l’année en cours, et d’autres opérations de croissance externe devraient alimenter le flux de nouvelles après l’acquisition de Leach annoncée début avril. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

17/04/2018

IVS Group : Nous avons rencontré Marco Gallarati, responsable des relations investisseurs de l’opérateur italien de distributeurs automatiques de boissons et snacks. La société, numéro 1 du marché italien, voit encore suffisamment  de potentiel de croissance externe sur son marché domestique. En Espagne (~11% du CA) le focus reste actuellement sur la réalisation des synergies suite à l’acquisition d’Ibervending, tandis qu’en France (~6%du CA) il est difficile de trouver des cibles à des multiples raisonnables. IVS stimule sa croissance organique, structurellement limitée, par des innovations comme des apps qui peuvent communiquer avec des distributeurs permettant par exemple des promotions individualisées. (Erasmus Small Cap Euro)

18/04/2018

Barco : La société publie des chiffres trimestriels sans surprises. Ventes et prises de commandes sont, à structure et taux de change comparables, en hausses respectives de 7% et 5% mais l’impact négatif des taux de change se traduit par une légère décroissance des ventes publiées. Parmi les trois branches  d’activité, le médical et les entreprises confirment leurs bonne orientations alors que, comme escompté, la division « loisirs » est temporairement affectée par la transition entre deux générations de projecteurs. La société confirme ses objectifs d’amélioration des marges. Nous conservons. (Erasmus Mid Cap Euro)

Bigben : La société porte à 45% sa participation au capital du studio de développement de jeux vidéo Kylotonn. Après une première prise de participation de 25% en Juillet dernier, Bigben fait l’acquisition de 20% supplémentaire. Le fondateur de Kylotonn reste actionnaire majoritaire avec 55% du capital. Le studio est spécialisé dans les jeux de courses et a développé avec Bigben les jeux WRC, TT Isle of Man et V-Rally 4. Cette opération traduit la volonté de l’éditeur de remonter la filière du jeu vidéo afin de sécuriser un savoir-faire stratégique et assurer la haute qualité et la cadence de sortie des jeux futurs. Nous conservons. (Erasmus Micro Cap Euro)

19/04/2018

Edenred : Patrick Bataillard, le directeur financier du groupe, a commenté le très bon chiffre d’affaires du premier trimestre, en progression de 9.8%  à structures et taux de change comparables. ce qui nous importe plus que le chiffre d’affaires publié qui est lui quasiment stable en raison surtout de la forte baisse du réal brésilien. La division « Solutions de mobilité « est en croissance de plus de 2 chiffres dans les différentes zones géographiques. Pour la division « Avantages aux salariés » la croissance demeure supérieure à 10% en Europe et sur l’important marché brésilien, où persiste un chômage important, le recul est de moins en moins prononcé au fil des trimestres. Le ton demeure très confiant et la société confirme son objectif pour 2018 d’amélioration des ventes et du résultat d’exploitation de 7% au moins. Nous conservons. (Erasmus Mid Cap Euro)

Harvest : L’éditeur français de logiciels d’aide à la décision financière, patrimoniale et fiscale a publié un chiffre d’affaires de 6.7 millions d’euros au premier trimestre 2018, en hausse de 10.6%. Sa division SaaS (Software as a Service) progresse notamment de 35%, portée par le succès d’O2S. Le chiffre d’affaires récurrent du groupe (Maintenance + SaaS) se maintient à plus de 75% du total. La société a par ailleurs confirmé son objectif de croissance à deux chiffres sur l’année, grâce en particulier au développement de sa nouvelle offre MoneyPitch. Nous conservons. (Erasmus Micro Cap Euro)

Hawesko : publication des chiffres annuels pour ce leader de la distribution de vin en Allemagne : croissance du chiffre d’affaires de +5.4%, niveau record de résultat avant impôts et taxes. Cette progression est légèrement supérieure aux attentes du management, et c’est la deuxième année consécutive de résultats historiques pour Hawesko. Thorsten Hermelink, le CEO, se félicite de la poursuite de gains de parts de marché dans un contexte plus difficile pour la concurrence (le marché baisse de 5% !). Tous les segments (distribution spécialisée, ventes à distance et activité grossiste) ont contribué à la croissance, et l’augmentation du nombre de clients et des ventes en ligne est le principal contributeur à la croissance. Le seuil symbolique de 100 millions de chiffre d’affaires on-line est sur le point d’être atteint. Pour 2018, les perspectives de l’entreprise demeurent prudentes avec une croissance organique de 3% et une marge d’EBIT en légère progression à 6.2%. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

M6 : les recettes publicitaires des chaines gratuites au cours du premier trimestre constituent une bonne surprise, comme cela avait déjà été le cas au 4eme trimestre de 2017 : elles progressent de 3.4%, confirmant la meilleure tenue du marché publicitaire français. Cette bonne nouvelle ets partiellement ternie par l’alourdissement de 12M de pertes des Girondins de Bordeaux (coût du remplacement du staff technique et absence de cession de joueurs…). Pour mémoire M6 a racheté à sa maison mère RTL ses activités radio et leur intégration sera source de synergies importantes dès cette année. (Erasmus Mid Cap Euro)

SOITEC : Paul BOUDRE, directeur général, nous a présenté le chiffre d’affaires du T4 2017-2018 de l’entreprise , en augmentation de 42%, et 311M euros pour l’exercice en hausse de 31%, ces niveaux dépassent largement les attentes. Cette dynamique provient d’une explosion de la demande de plaques 300 mm (+88% au T4) et de la solidité de la croissance des plaques 200 mm (+14%). Les objectifs de marge sont relevés. Les dirigeants donneront le 13 juin les résultats de l’exercice et les perspectives 2018-2019. Ils confirment anticiper une saturation de l’usine de Bernin 2 dédiée au 300 mm à l’horizon 1 an (ces 50% de taux d’utilisation au T4 2017-2018). Nous gardons. (FCP Mon PEA)

Schneider Electric : Emmanuel BABEAU, directeur général Finances, nous a présenté les comptes du T1 de l’entreprise. Avec une croissance organique de 6.2%, le chiffre d’affaires fait une performance remarquable, bien au-delà des attentes. Les deux cours d’activité progressent : la gestion de l’énergie de 5.2% et les automatismes industriels de 9.2%. La guidance 2018 est confortée et désormais le management vise le haut de l’objectif de 3 à 5%. Nous gardons. (FCP Mon PEA)

Groupe Open : L’Entreprise du Service Numérique française a publié ses chiffres du premier trimestre, qui font état d’une croissance de 4.8% (6.6% corrigé de l’effet calendaire) à 85.1 millions d’euros. Dans le détail, si la France marque un peu le pas (+3.8%), l’international rebondit fortement (+33%). Le groupe continue de maintenir une bonne dynamique commerciale, avec notamment la signature de trois nouveaux centres de services (chiffre d’affaires récurrent et mieux margé) dont les premiers effets devraient se faire ressentir au deuxième semestre. Nous conservons. (Erasmus Micro Cap Euro)

OVS : Le distributeur italien de vêtements pour adultes et enfants, a fait à la fois état, pour son année achevée fin janvier dernier, d'une baisse sensible des ventes au cours de ce dernier mois, et de moindres succès commerciaux qu'attendu chez Charles Vögele, la société suisse en partie rachetée en 2017. Il a été décidé de suspendre le paiement du dividende afin de préserver la force de frappe financière, plusieurs opportunités d’acquisitions étant apparues. La conférence téléphonique avec les dirigeants qui a fait suite à cette publication laisse pour nous plusieurs questions en suspens, en particulier celle du repositionnement de Charles Vögele. Nous avons intégralement cédé la position. (Erasmus Mid Cap Euro)

TXT e-Solutions: Le fournisseur de logiciels et services intégrés pour l'aéronautique et la banque a organisé son assemblée générale. Parmi les principales informations qui sont ressorties de cet événement, nous retenons deux éléments principaux. Premièrement, la nomination d’Enrico Magni au Conseil d’Administration. Cet entrepreneur italien, qui est devenu premier actionnaire du groupe en février, a une excellente réputation en termes de fusions et acquisitions, ce qui sera l’élément déterminant du futur de la société au vu du trésor de guerre de plus de 80 millions d’euros (soit plus de la moitié de la capitalisation boursière) qu’il reste à investir en croissance externe. Deuxièmement, la croissance organique se tient bien en ce début d’année. Le groupe a reporté des ventes de 9.4 millions d’euros au premier trimestre, en hausse de 4.5%, malgré un changement de régulation comptable limitant la reconnaissance en chiffre d’affaires des ventes de licences. Nous conservons.  (Erasmus Small Cap Euro et Erasmus Micro Cap Euro)

FNAC-Darty : Jean-Brieuc LE TINIER, directeur financier du groupe nous a présenté les chiffres du T1 de l’entreprise : ils sont rassurants, la tendance forte au Bénélux (+2.2% Lfl) compensant les performances modestes en France et Suisse (+0.3%) et dans la péninsule ibérique (+0.4%). Au T2, le groupe devrait bénéficier d’une forte hausse du trafic en magasin due à la Coupe du Monde de football (juin-juillet 2018). Pas de détails à ce stade sur le partenariat récemment annoncé avec Google, par contre LE TINIER a confirmé le bon déroulement des premières négociations avec les fournisseurs dans le cadre du partenariat sur les achats avec Carrefour. Nous gardons. (Erasmus Mid Cap Euro et FCP Mon PEA)

RIB Software : L’éditeur allemand de logiciels pour l’industrie de la construction a tenu une conférence de presse à l’occasion du lancement de sa coopération avec Microsoft (projet MTWO). Un des objectifs principaux de cette initiative commune est de rendre les solutions de RIB Software accessibles aux PME en utilisant l’offre cloud de Microsoft. Le président de Microsoft Asia, Ralph Haupter, un des orateurs de l’événement a dans ce contexte souligné l’importance stratégique que son groupe attribue à la pénétration du marché de la construction, un vertical en retard considérable en ce qui concerne la digitalisation. Jeff Lin, Chief Strategy Officer de Country Garden, un des plus grands développeurs résidentiels du monde et client de YTWO (JV de RIB avec Flex) a également présenté. Sa société soutiendra activement le déploiement et le développement de la nouvelle offre. (Erasmus Small Cap Euro, Erasmus Mid Cap Euro)