Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

11 mai 2018

Rubrique : Le point sur les valeurs

04/05/2018

Ateme : Le spécialiste de l’infrastructure de diffusion vidéo, qui offre notamment une gamme de logiciels de compression vidéo, a publié un chiffre d’affaires décevant pour le premier trimestre de l’année, en recul organique de 2.7% (-10% en publié). La société a cependant délivré un message rassurant lors de la conférence téléphonique qui a suivi la publication, expliquant que la forte volatilité dans les revenus trimestriels était liée à la taille grandissante des contrats. M. Artières, PDG du groupe, a assuré que le pipeline de contrats était bien rempli et qu’il confirmait l’objectif de 20% de croissance organique pour l’année. Nous conservons. (Erasmus Micro Cap Euro)

07/05/2018

Elica :le fabricant Italien de hottes de cuisine et de plaques de cuisson a publié un bon premier trimestre. Si le chiffre d’affaires est stable par rapport à l’an dernier, la croissance organique (hors déconsolidation et variation de change) affiche un solide +6%, remarquable puisque le T1 2017 était lui aussi en forte croissance (+13%). Elle est tirée à la fois par une croissance des volumes, une amélioration du mix produit et une augmentation des prix qu’Elica a su faire passer auprès de ses clients, face à l’augmentation des coûts des matières premières. Les marques en propre affichent une croissance à deux chiffres, tandis que l’activité B-to-B devrait ré-accélérer dès le second trimestre. L’optimisation opérationnelle continue de porter ses fruits puisque la marge d’EBE ajusté progresse de 50 points de base au premier trimestre. Le franc succès rencontré lors du salon Eurocucina de Milan, lors duquel Elica a présenté 6 nouveaux modèles de plaques de cuisson avec hotte intégrée (ligne Nikola Tesla) rend le management très confiant quant à l’accélération de la croissance du chiffre d’affaires et de l’expansion des marges au second semestre. Nous conservons. (Erasmus Small cap Euro, Erasmus Micro Cap Euro)

Stratec Biomedical :comme pré-annoncé il y a quelques semaines, le premier trimestre marque une nette décélération des ventes (-12%) et un tassement prononcé de la rentabilité (-360 points de base). La société réitère néanmoins ses perspectives annuelles, en évoquant des décalages de paiements et une base de comparaison très défavorable ne devant pas se reproduire sur les trimestres suivants. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

08/05/2018

Tom Tailor: Le groupe allemand de prêt-à-porter publie des résultats du premier trimestre en demi-teinte. La marque Tom Tailor résiste bien (+3.1%), face à un marché allemand déprimé (-4%), notamment grâce aux ventes aux grossistes, tandis que le management estime que la plateforme eCommerce, qui a souffert de bugs sur le premier trimestre, devrait voir ses ventes croître fortement sur le reste de l’année. Les raisons de la baisse des ventes de la marque Bonita (-14.1% retraité du plan Reset) ont été bien identifiées par le management (mauvais mix produit et soldes trop importantes) et des mesures ont été mises en place pour une reprise des ventes dès le second trimestre. Si la marge brute bondit de 420 points de base, l’EBE est plus que divisé par deux (4,1m € vs 8,7m € au T1 2017). Le management insiste sur le fait que le premier trimestre pèse peu sur les résultats de l’année (24% du CA, 11% de l’EBE en 2017), et les objectifs annuels de chiffre d’affaires et d’EBE ont été réitérés (respectivement « léger déclin » et « croissance modérée »). (Erasmus Micro Cap Euro)

Elmos Semiconductor : Le spécialiste allemand de semi-conducteurs à signaux mixtes a publié ses résultats du premier trimestre un peu en-dessous des attentes du marché. Le chiffre d’affaires, en croissance de 4,4%, a souffert d’un dollar faible et d’une base de comparaison exigeante. Comme discuté pendant la conférence téléphonique avec Dr. Arne Schneider (CFO), la marge brute, stable par rapport à l’année dernière, a été impactée notamment par des effets saisonniers. Conforté par un carnet de commandes bien rempli, le management maintient ses prévisions de croissance du chiffre d’affaires de 8 à 12% et d’une marge opérationnelle comprise entre 13 et 17% pour l’exercice 2018. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

Nexus AG : Le spécialiste allemand de logiciels dédiés aux hôpitaux a publié ses résultats du premier trimestre. Le chiffre d’affaires progresse de 10,7% (dont 7,6% organique), tandis que la marge opérationnelle s’améliore très légèrement à 10,3%. Lors d’une brève conversation téléphonique, Dr. Ingo Behrendt (directeur général) nous a expliqué que malgré un effet dilutif de l’acquisition récente en Pologne, la marge opérationnelle devrait aussi progresser en 2018. En outre les prises de commandes évoluent bien, notamment avec la décision du groupe hospitalier français ELSAN d’adopter les solutions de gestion de Nexus dans ses 52 hôpitaux. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

Tubacex : Très bonne publication trimestrielle pour le spécialiste espagnol des tubes sans soudure en inox ; le chiffre d’affaires progresse donc de 28% (très supérieur aux attentes) et l’EBITDA de 21% ce qui, dans un contexte ou volumes et prix ne sont pas franchement repartis à la hausse, est remarquable. Cette performance est à mettre en parallèle avec le repositionnement produits opéré par le nouveau CEO Jesus Esmoris et qui vise à augmenter la part des ventes à plus forte valeur ajoutée. Par ailleurs la dette, toujours très élevée, devrait se réduire fortement sur la seconde partie de l’année pour atteindre 3 fois l’EBITDA fin 2018. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

09/05/2018

Hawesko: Le leader allemand de la distribution de vin publie  ses chiffres trimestriels, qui sont bons. Les ventes progressent de 2.3%, dont 9% pour Jacques’ Wein-Depot. La marge d’EBIT est stable par rapport à la même période de l’année dernière à 4.4%. Pour l’ensemble de l’année, le management prévoit une croissance organique de 3% et une marge de 6.2%. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

BFF Banking Group : Le spécialiste italien de l’affacturage a publié ses résultats du premier trimestre. Le produit net bancaire ajusté recule de 4,1% à 44 M€. Comme expliqué lors la conférence téléphonique avec Massimiliano Belingheri (PDG) et Carlo Zanni (responsable administration et contrôle), ce déclin est dû notamment au fait que le premier trimestre 2017 avait été marqué par une forte collecte des pénalités de retard. En 2018 cet élément des revenus devrait être mieux réparti entre les trimestres. La croissance en volume des nouvelles affaires est toujours forte à +12%. Le ratio global de solvabilité reste, avec 17,8%, bien au-dessus du niveau normatif du groupe de 15%. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)

10/05/2018

Rubis : Rubis a publié ses chiffres d’activité pour le T1. Ils sont globalement bons, en particulier dans la division principale Rubis Energie et surtout dans la division Support et Services dont la CA a doublé. Par contre déception pour l’activité Terminal, avec un recul de 52% de l’activité du port pétrolier de Ceyhan,  à la frontière syrienne, qui stocke et distribue le pétrole kurde irakien. La guidance de mars d’une progression à 2 chiffes des résultats en 2018 n’a pas lieu d’être modifiée, elle intégrait déjà un début d’année compliqué dans le stockage. Nous restons positifs et renforçons la position sur repli. (FCP Mon PEA)

TXT e-solutions: La société italienne de R&D externalisée publie ses résultats trimestriels, qui affichent des progressions à tous les niveaux : chiffre d’affaires en hausse de 4.9%, EBITDA en progression de 6.5% et résultat net à +5%. Une nouvelle ère de croissance s’ouvre au groupe après la cession de l’activité Retail en 2017 et l’entrée au capital de Enrico Magni, serial entrepreneur italien, bien déterminé à accélérer le rythme de croissance de la société. D’ailleurs, le management étudie actuellement deux cibles dont l’acquisition pourrait se concrétiser dans les mois qui viennent. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro, Erasmus Micro Cap Euro)

11/05/2018

Datalex : Le fournisseur de solution e-commerce pour le voyage aérien a dévoilé l’identité de son premier client sur l’offre fidélité. Il s’agit de Multiplus, réseau de fidélisation coalisé sud-américain, avec près de 20m de membres et des partenaires stratégiques tels que LATAM Airlines, Booking.com et Hotels.com. Avec Multiplus, Datalex s’ouvre à de nouvelles géographies. Nous conservons. (Erasmus Micro Cap Euro)