Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

08 juin 2018

Rubrique : Le point sur les valeurs

05/06/2018

Wavestone : Suite à la publication des résultats annuels la semaine dernière nous avons rencontré Patrick Hirigoyen, membre du directoire du cabinet de conseil. Le marché reste très bien orienté, et Wavestone profite particulièrement de son bon positionnement dans la cyber sécurité. Le seul facteur limitant la croissance est la disponibilité de personnel qualifié. S’il y a une pression sur les salaires, celle-ci devrait néanmoins être compensée par la juniorisation continue des équipes. De plus, le marché accepte des hausses de prix plus facilement que dans le passé. L’intégration des activités de Kurt Salmon achevée, Wavestone continue sa croissance externe focalisant sur des cibles de taille moins importante à l’image de Xceed (acquisition annoncée en avril). Nous conservons. (FCP Mon PEA, Erasmus Small Cap Euro)

Visiativ : Nous avons rencontré Laurent Fiard, directeur général et Olivier Stephan, directeur général adjoint finance et fonctions support. En ce qui concerne l’activité intégration de logiciels Solidworks, ils continuent de tabler sur un minimum de 8% de croissance organique pour l’année entière. Cependant, cet objectif dépend essentiellement du mois de décembre, mois décisif pour les renouvellements de contrats. Un projet d’acquisition, hors zone francophone, est en phase de finalisation et devrait donc bientôt venir renforcer l’activité. Une offre produit désormais mûre permet une croissance accélérée de l’activité 3DEXPERIENCE (+5% au T1). Les perspectives semblent bonnes également, mais là aussi le dernier trimestre sera le plus important. Pour l’activité Edition le management vise une croissance organique de 12% avec une taille moyenne des nouveaux contrats en hausse. Globalement, Visiativ semble être en bonne voie pour atteindre les objectifs de son plan Next100. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro, Erasmus Micro Cap Euro)

06/06/2018

Elica : Nous avons rencontré Alessandro Carloni (DAF) et Giulio Cocci (Relations Investisseurs) lors la conférence ISMO à Paris cette semaine et avons pu discuter des tenants et aboutissants de la joint-venture avec Whirpool en Inde, annoncée le week-end dernier. Elica ne possèdera que 25% de la joint-venture, mais obtient la distribution exclusive de Whirlpool en Inde (environ 100M € de chiffre d’affaires). Elica reçoit 10,7M € pour cette cession, que le management souhaite réinvestir dans une opération de croissance externe. Le groupe recherche des opportunités aux Etats-Unis et dans la cuisine professionnelle notamment. Nous restons confiants sur les objectifs 2018 et attendons le nouveau plan à moyen terme qu’Elica devrait dévoiler mi-septembre. (Erasmus Small Cap Euro, Erasmus Micro Cap Euro)

B&C Speakers : Nous avons rencontré Simone Pratesi (CEO) lors la conférence ISMO à Paris cette semaine et échangé sur les perspectives du groupe. Le dynamisme des ventes constaté au premier trimestre devrait se poursuivre sur l’année. L’intégration de Eighteen Sound se déroule bien, et le management prévoit une dilution des marges sur l’exercice moins importante que celle estimée par le consensus. B&C Speakers bénéficie notamment, sur le Brésil et les Etats-Unis, d’une croissance soutenue des ventes doublée d’une forte expansion des marges. (Erasmus Micro Cap Euro)

Villeroy & Boch : Nous avons échangé avec Sven Koepsel, responsable de relations investisseuses, sur les perspectives à venir, lors de la conférence Oddo qui s’est tenue cette semaine. Cinq mois après le début de l’exercice, le management reste confiant et confirme les objectifs annuels. Si le segment art de la table est toujours en difficulté et en restructuration, les croissances du chiffre d’affaires et de la marge seront tirées par le segment salle de bain qui se porte bien, notamment en Chine. Après la profitabilité et la restructuration du segment art de la table, le troisième et nouveau cheval de bataille du groupe sera la croissance externe, où le management recherche actuellement des opportunités, principalement sur le segment salle de bain. (Erasmus Micro Cap Euro)

07/06/2018

Abeo : Le leader mondial des équipements de sport et de loisirs publie ses résultats pour l’année fiscale 2017/2018. Après avoir publié des ventes un peu ternes  (187.9 millions, +2.8% en croissance organique, +12.4% en publié), les marges du groupe sont ressorties en hausse, avec un excédent brut d’exploitation courant de 17.9 millions (+50 points de base à 9.5%). Par divisions, seules les marges de l’activité Sports ont reculé, plombées par la contribution négative de la marque allemande Erhard, où la restructuration se poursuit. La bonne surprise est venue de la division Escalade, où les marges sont ressorties à 8.4%, en progression de 550 points de base, grâce essentiellement au levier opérationnel (croissance de 23% sur l’année). Les perspectives sont positives et le management a confirmé son objectif de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires à horizon 2020. Cette guidance implique, avec une croissance organique annuelle estimée à 7%, une croissance externe ajoutant environ 50 millions d’euros de vente, ce qui nous semble réaliste avec les 60 millions d’euros de trésorerie actuellement disponibles. Les zones d’acquisitions privilégiées sont l’Amérique du Nord et l’Europe du Nord (principalement l’Allemagne). A plus court terme, le carnet de commande reste très bien orienté (+14%) et le premier trimestre (T1) devrait bénéficier d’un effet de base attractif après un T1 2017 atone. Cette croissance devrait être rentable avec une amélioration des marges attendue. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro, Erasmus Micro Cap Euro)