Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

06 juillet 2018

Rubrique : Le point sur les valeurs

 03/07/2018

SBM Offshore : la société de services pétroliers a  annoncé qu’Exxon Mobil lui commandait une étude de conception  d’un  FPSO pour le gisement offshore de Liza au large de la Guyane. Sous réserve des autorisations gouvernementales cette étude sera suivie de la commande ferme du FPSO qu’Exxon Mobil rachètera à SBM après deux années de production. Rappelons qu’un FPSO est une plateforme de production, stockage et éventuellement transformation de pétrole et/ou de gaz, généralement en eaux profondes. SBM avait déjà reçu commande d’un premier FPSO pour Liza, le nouveau sera plus grand : capacité de production de 220000 b/j contre 120000 et capacité de stockage de 2M contre 1.6M. C’est une très bonne nouvelle pour SBM dont le carnet de commandes s’améliore ainsi sensiblement. Nous conservons. (Erasmus Mid Cap Euro).

Carl Zeiss : la société allemande d’équipements de soins ophtalmologiques a annoncé un excellent chiffre d’affaires sur 9 mois (exercice au 30 septembre) : il s’établit à 926M, en progression de 7% et de 12% à devises inchangées, soit 18% de mieux à devises inchangées pour le seul 3eme trimestre ! En conséquence la société relève de 2% son objectif de chiffre d’affaires annuel, vers une fourchette de 1250M à 1300M. Faute de détails nous supposons que les ventes d’équipements de diagnostics et de chirurgie vers  marché chinois d’une part,  celles de produits consommables (lentilles et jetables pour la correction au laser de la myopie) d’autre part,  sont demeurées les principaux moteurs de cette croissance. Nous conservons (Erasmus Mid Cap Euro, Erasmus Small Cap Euro).

05/07/2018.

SBM Offshore : après la bonne nouvelle de la commande reçue deux jours plus tôt d’Exxon Mobil, la société en annonce une mauvaise à propos de  son litige avec la justice brésilienne. L’actuel management de SBM a hérité d’anciennes affaires d’accusations de corruption pour l’attribution de contrats avec Petrobras. Le juge en charge de l’affaire propose  que Petrobras garde une part des loyers qu’il doit payer chaque mois pour l’utilisation de ses FPSO, plates formes flottantes sur lesquels est stocké et purifié le pétrole extrait des fonds sous-marins. Le cours de bourse a reperdu ce qu’il avait gagné deux jours plus tôt.  Nous continuons de faire confiance au  management de SBM pour trouver enfin une solution définitive à  ce problème. (Erasmus Mid Cap Euro).