Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

22 février 2019

Rubrique : Le point sur les valeurs

19/02/2019

Bilendi : le fournisseur de panels publie un chiffre d’affaires de 29.3m€ pour 2018, en progression de 12%, dont 10% en croissance organique. Cette performance, légèrement meilleure qu’attendue, et conforme à l’objectif du management, est notamment liée à l’accélération de l’activité à l’international sur le dernier trimestre. Nous conservons. (Erasmus Micro Cap Euro)

Scor : peu après avoir éconduit Covéa, le président Denis Kessler et son équipe ont présenté des résultats 2018 conformes aux attentes en dépit d’un grand nombre de catastrophes naturelles majeures : ouragans et incendies aux Etats-Unis et typhons au Japon.  Le ratio combiné de la réassurance dommages est néanmoins ressorti à un niveau marginalement inférieur à 100% (99.4% avec quelques reprises de provisions).  Sur ses placements Scor a réalisé un rendement courant de 2.4% et escompte l’améliorer vers 2.7% à 3% cette année. Signe de confiance le dividende est amélioré de 6% et procure un rendement de 4.5%. (Erasmus Mid Cap Euro)      

20/02/2019

M6  a agréablement surpris avec la publication de ses résultats annuels : le chiffre d’affaires publicitaire n’a pas été négativement affecté par les mouvements sociaux comme on aurait pu le craindre et, comme à l’accoutumée chez M6, les coûts ont été bien tenus. Le chiffre d’affaires annuel a dans ces conditions progressé de 7% et le résultat opérationnel de 5%, malgré l’ »absence en 2018 d’évènements sportifs majeurs pour la chaine. Le ton est confiant pour le début d’année. Nous conservons. (Erasmus Mid cap Euro)

Xilam : Le studio d’animation publie un chiffre d’affaires de 28m€, légèrement en dessous des attentes, mais tout de même en croissance de 16%. Les nouvelles productions progressent de 12%. 69 demi-heures de nouveaux programmes ont été livrées cette année, contre 63 l’an passé et 70 planifiées. Cette performance est bonne, d’autant plus que le groupe a déménagé en cours d’année. Notons que la croissance en volume est accompagnée d’une croissance prix de +2%. Après avoir relevé au cours d’année son objectif de livraison de 80 à 85 demi-heures pour 2019, le management revient sur cette annonce et prévoit à nouveau 80 demi-heures. L’objectif de 100 demi-heures à 2020 reste cependant inchangé. Le chiffre d’affaires du catalogue croît de 26%. Ajusté de certains contrats, le catalogue stagne sur le second semestre. Le management a choisi de ne pas renouveler certains contrats de distribution exclusive afin de privilégier YouTube, plateforme sur laquelle Xilam pense pouvoir mieux monétiser son catalogue. Il est vrai que les revenus Youtube ont progressés de 44% sur 2018 pour atteindre 9% du chiffre d’affaires du groupe. (Erasmus Micro Cap Euro)

21/02/2019

Clasquin :Le spécialiste de l’ingénierie en transport aérien et maritime a publié une marge brute 2018 de 68.9m€, en croissance de 9.5% (11.2% de croissance organique), en ligne avec le consensus. La décélération de la croissance des échanges en volume, observée au troisième trimestre, se confirme sur la fin d’année. Dans ce contexte, si la croissance des volumes de Clasquin dans l’aérien, fléchit au quatrième trimestre (-15.4% vs +9.5% sur l’année), la croissance en volume sur le maritime reste très solide (+13.4%, +11.8% sur l’année). Le déploiement du logiciel Cargowise se finalise, et atteint, à fin décembre 80% de son périmètre final. Au dernier trimestre 2018, Clasquin a ouvert deux nouvelles implantations LCI Clasquin, une accélération de l’activité RO/RO sur 2019 est à prévoir. Il en est de même pour l’activité en Amérique du Nord, où le groupe vient d’ouvrir deux nouveaux bureaux (Atlanta et Miami). Pour l’année 2019, Clasquin guide une nouvelle fois sur une croissance en volume significativement supérieure au marché (dont la croissance est évaluée à +2/+3 % pour l’année). (Erasmus Micro Cap Euro)

22/02/2019

Sopra Steria : le marché attendait avec nervosité la publication des résultats annuels, la société ayant souffert en 2018 de l’absence des habituels gros contrats de licence de fin d’année et de la surchauffe d’activités de son acquisition Cassiopae (logiciels de crédits spécialisés) qui avait entrainé des surcouts. La présentation du directeur général Vincent Paris et du directeur financier Etienne du Vignaux a rassuré sur ces sujets. La croissance organique a en effet accéléré au 4eme trimestre, la livraison du grand contrat pour la Banque Postale a avancé comme prévu et le groupe se donne les moyens de son plan stratégique ambitieux. Nous conservons. (Erasmus Mid Cap Euro)

Kingspan : la société irlandaise productrice de panneaux d’isolation publie aujourd’hui d’excellents chiffres 2018, vente et résultat progressant de près de 20%. Pour l’année en cours la société, qui réalise 20% de ses ventes au Royaume-Uni, se montre prudente, mais elle bénéficierait en cas d ralentissement marqué du secteur de la construction de plusieurs atouts : la pénétration structurelle de ses produits, une déflation de certaines matières premières chimiques et un bilan qui permet de soutenir une stratégie d’acquisitions bien maitrisée. (Erasmus Mid Cap Euro)