Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

01 mars 2019

Rubrique : Le point sur les valeurs

25/02/2019

Albioma : Le producteur d’énergie en Outre-Mer annonce la mise en service de sa turbine à combustion (TAC) fonctionnant au bioéthanol de bagasse à la Réunion (41MW pour un investissement de 60M€). Très flexible, cette turbine, qui peut démarrer en moins de 7 minutes, pourra accompagner les pics de consommation de fin de journée. Les deux grands projets thermiques d’Albioma dans les DOM sont maintenant finalisés (Galion 2, 40MW, a démarré en septembre dernier en Martinique) et devraient apporter ensemble 25 à 30M€ d’EBE en année pleine. Le groupe publiera ses résultats annuels le 8 mars. (Erasmus Small Cap Euro)

Medios : Le groupe pharmaceutique allemand augmente ce jour son flottant de 15 points, en réalisant le placement privé de 2.2m d’actions. Le management (essentiellement Manfred Schneider, fondateur et CEO) conserve 41% des actions en circulation sur lesquelles est convenue une période de blocage de 180 jours. Ce placement, que le management envisage depuis octobre dernier, permettra à Medios de passer du « General standard » au « Prime standard » de la bourse de Frankfort. Nous avons profité de ce placement pour nous renforcer sur Erasmus Micro Cap Euro, et constituer une ligne sur Erasmus Small Cap Euro. (Erasmus Micro Cap Euro, Erasmus Small Cap Euro)

26/02/2019

Dalata : les dirigeants de ce groupe d’hôtellerie irlandais entrepreneurial ont annoncé des résultats satisfaisants et un peu meilleurs qu’attendu, ventes et résultat d’exploitation progressant de 12%. Dalata est le leader de l’hôtellerie 3 et 4 étoiles à Dublin ou sont situées la moitié de ses chambres et y a réalisé une nouvelle excellente année avec des revenus par chambre en hausse de 8%. En Angleterre la société continue d’investir à contre cycle, ouvrant dans plusieurs grandes villes des établissements modernes qui manquaient. L’Angleterre représente actuellement 25% du parc hôtelier mais ce taux passera à 40% fin 2020 avec les ouvertures prévues. Le reliquat de l’activité provient des autres villes principales irlandaises telles Cork. La société entreprend enfin de verser un dividende.  Nous conservons. (Erasmus Mid Cap Euro)

Thales : Patrice CAINE, directeur général, et Pascal BOUCHIAT, directeur financier, nous ont présenté les résultats 2018 légèrement en hausse grâce au S2 et plus particulièrement au T4. La guidance 2019 est en ligne avec les lignes fixées lors de la journée investisseurs, ceci avant l’intégration de GEMALTO dont Patrice CAINE nous a annoncé la fin de l’OPA le mois prochain. Le dividende en forte hausse à 2.08€ vs 1.75€ (+19%) témoigne à la fois de l’optimisme de l’entreprise et de la forte visibilité qu’offre son activité. (Erasmus Mid Cap Euro et FCP Mon PEA)

Corticeira Amorim : Le leader mondial de la fabrication de bouchons en liège a publié ses résultats annuels 2018. Le chiffre d’affaires progresse de +8,8% et dépasse ainsi les espérances du consensus (+7,8%). Le résultat opérationnel (Ebit) est légèrement mieux qu’attendu : 103m€ contre 101m€. Lors de la conférence téléphonique, Antonio Amorim, le CEO de Corticeira, a indiqué que l’année 2019 serait meilleure que 2018. En effet, le prix du liège commence à se normaliser ce qui va permettre de rétablir progressivement les marges de la société. Le management est donc confiant pour 2019. (Erasmus Small Cap Euro) 

27/02/2019

Safran : Philippe PETITCOLIN, directeur général, et Bernard DELPIT, directeur financier, nous ont présenté les bons résultats 2018 de l’entreprise avec une forte progression de la marge opérationnelle des activités de Propulsion (de 16.2% à 18.5%), des Equipements Aéronautiques (+11.8% à 14.3%) et de la Défense (de 7.1% à 8.5%). L’intégration et le redressement de Zodiac Aerospace est en cours. Pour 2019, M. PETITCOLIN guide sur une croissance du CA de 7 à 9% et de plus de 10% du résultat opérationnel, la société à l’habitude d’être conservatrice dans ses prévisions. Nous conservons. (FCP Mon PEA)

Arkema : le groupe chimique français a publié des résultats 2018 légèrement supérieurs aux attentes mais la bonne surprise provient surtout des gaz fluorés, une activité particulièrement versatile. L’année n’en est pas moins une belle réussite, le résultat d’exploitation ayant progressé de 6% malgré les remontées des cours des matières premières qui n’ont encore été que partiellement répercutées, et malgré une base d comparaison très élevée. Pour 2019 la société annonce viser le maintien des résultats à ce haut niveau. Toutefois la dette ne représente que 0.7 fois la capacité d’autofinancement et Arkema a donc largement les moyens d’acquérir, en particulier dans le secteur fragmenté des adhésifs dont elle est un consolidateur. (FCP Mon PEA, Erasmus Mid Cap Euro)

Aumann : Le spécialiste des lignes de production automatisées pour l’automobile, notamment à destination des moteurs électriques, a publié ses résultats annuels 2018. L’entreprise connait une fin d’année décevante avec une croissance annuelle du chiffre d’affaires de +38,5% contre +44,5% attendue. Surtout, la société publie une guidance très prudente et approximative pour l’année 2019 : légère augmentation  des revenus. Aumann explique cette contreperformance et cette faible visibilité par l’incertitude politique et économique mais aussi par un recul de sa division « classique », dédiée aux moteurs combustibles. Nous allégeons. (Erasmus Small Cap Euro) 

01/03/19

Teleperformance : Daniel JULIEN, directeur général, et Olivier RIGAUDY, directeur financier, nous ont présenté l’activité 2018 de l’entreprise, en forte hausse, et le dynamisme attendu en 2019. La croissance organique 2018 a été plus élevée qu’attendu, la croissance organique 2019 est au-dessus des prévisions des analystes et tous les objectifs à moyen terme sont confirmés. Le cash-Flow disponible a lui un peu déçu du fait des investissements qui sont passés de 3.5% à 4,4% du CA pour suivre le dynamisme du marché. La guidance de Daniel JULIEN témoigne de sa confiance, il a même évoqué la possibilité de relever ses objectifs ultérieurement. Nous conservons. (FCP Mon PEA)