Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

29 mars 2019

Rubrique : Le point sur les valeurs

25/03/2019 

Catana : Le fabricant de catamarans publie aujourd’hui une mise à jour de son carnet de commandes, qui s’établit à 130m€ (contre 100m€ en janvier 2019 et 52m€ il y a un an). Cette forte croissance porte la visibilité de Catana sur ses ventes de bateaux neufs à deux ans. L’entreprise confirme par ailleurs un chiffre d’affaires supérieur à 65m€ sur l’année en cours (2018/2019) et donne un premier objectif de croissance de +30% pour l’exercice prochain (2019/2020). (Erasmus Micro Cap Euro) 

26/03/2019

ABC Arbitrage : Dominique Ceolin, PDG de la société spécialisée dans la gestion de fonds de performance absolue, a présenté des résultats satisfaisants dans un environnement de marchés peu propice. La société publie une hausse de son BPA de 7.7% et une rentabilité des fonds propres de 12.8% (contre 11.5% en 2017).  Sur l’exercice, la volatilité reste globalement faible, exception faite du T4 2018 et les opérations de M&A moins nombreuses, du fait de l’attentisme instauré par la guerre commerciale de Donald Trump. Autre point important dévoilé, la société propose un dividende de 0.43€ soit un rendement de 7%, qui sera dorénavant versé trimestriellement. Enfin, le groupe a de fortes ambitions dans la gestion pour compte de tiers : elle pourrait absorber un flux supplémentaire de capital allant jusqu’en 300M€. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro) 

27/03/2019

Guerbet : Nous avons assisté à la présentation des résultats annuels 2018 menée par Yves l’Epine, CEO et Jean François le Martret, CFO. La publication ressort conforme aux attentes avec une marge d’EBITDA de 14%, en retrait de 2 points vs 2017. Les leviers d’amélioration pour 2019 et 2020 sont nombreux : nouveaux produits dans la radiologie interventionnelle, effet de change moins défavorable, travail sur les coûts de production et les synergies industrielles,  lancement commercial au Japon. Malgré ces vents favorables, Guerbet ne fournit pas de guidance précise pour l’année en cours, en cause l’arrivée du générique de leur produit phare dans les produits de contraste pour l’IRM (Dotarem) aux Etats-Unis (le Clariscan de General Electric). Ne sachant mesurer les impacts prix et volume, ni le timing de lancement, la société est dans le flou et le succès de 2019 reposera en grande partie sur cet élément. A ce stade, Guerbet s’engage cependant à améliorer significativement sa génération de trésorerie grâce à une meilleure gestion de son BFR via une réduction des stocks.  Enfin, après avoir mis en place un refinancement de sa dette, le management indique être toujours à l’affut de potentielles acquisitions.  (Erasmus Small Cap Euro) 

28/03/2019

Xilam : Le studio d’animation publie des résultats annuels légèrement supérieurs aux attentes. Le résultat opérationnel ajusté des dépenses exceptionnelles liées au déménagement du siège atteint 8.4m€ contre 6.2m€ l’an passé. La marge bondit ainsi de plus de 400 points et passe de 25.6% à 30%, malgré un pic à 1.3m€ de distribution d’actions gratuites, dépense qui devrait s’estomper puis disparaitre à la fin du plan, d’ici 2 ans. De la réunion investisseurs nous retenons plusieurs choses : Si les opérations d’acquisitions prennent plus de temps que prévues, elles seraient néanmoins imminentes. Après plusieurs années de forte croissance, le chiffre d’affaire du catalogue devrait progresser de façon moins agressive en 2019, puis rebondir en 2020. Sur les nouvelles productions, la demande et la concurrence entre diffuseurs sont telles que Marc du Pontavice (PDG) ne voit pas l’inflation sur les prix d’achat d’épisodes se relâcher à court terme. (Erasmus Micro Cap Euro) 

Cegedim : le fournisseur de logiciels à destination des professionnels de santé a publié des résultats 2018 mitigés. D’un côté, les éléments exceptionnels, peu lisibles, continuent d’impacter significativement son résultat net (à hauteur de 19M€, similaire à 2018) mais de l’autre, la société a généré d’important flux de trésorerie lui permettant de se désendetter sensiblement. Nous sommes cependant assez critiques sur la soutenabilité de ce phénomène essentiellement réalisé grâce à des « one-offs » (paiement en avance sur un gros contrat et cession d’une division), ce qui a été confirmé par la société, qui indique viser un niveau d’endettement similaire en 2019. Concernant ses perspectives, Jan Eryk Umiastowski, Directeur des relations investisseur, a indiqué attendre une croissance du chiffre d’affaires et de l’EBITDA de 5% en 2019. (Erasmus Small Cap Euro) 

29/03/2019

Lumibird : Nous avons visité le site de Lannion du fabricant français de laser haute performance Lumibird, où nous avons rencontré Philippe Métivier, responsable marketing et R&D du groupe. L’entreprise a de grands projets d’automatisation des lignes de production afin d’accompagner la croissance de ses clients. Les champs d’utilisation s’étendant continuellement, le marché du laser à fibre est attendu en croissance de 15% par an sur les années à venir. Nous conservons. (Erasmus Micro Cap Euro)

Pharmagest :le spécialiste des solutions informatiques pour les pharmacies et établissements de santé publie des résultats annuels légèrement au-dessus des attentes du consensus. Rappelons d’abord le chiffre d’affaires de 148.5m€, déjà publié, en croissance de 14.5%. La marge opérationnelle reste relativement stable, à 26.2% contre 26.5% pour 2017. Le groupe communique également sur son projet de prise de participation dans Pharmathek, entreprise italienne spécialisée dans la fabrication et l’installation de robots en pharmacie, à hauteur de 49%. Nous conservons (Erasmus Small Cap Euro)