Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

03 mai 2019

Rubrique : Le point sur les valeurs

29/04/19 

Lumibird : le fabricant de lasers a publié un excellent chiffre d’affaires pour le premier trimestre en croissance de 35% à 24.2m€. Il faut tout de même souligner un effet de base favorable, puisque le premier trimestre 2018 ne reflétait pas encore la pleine dynamique de croissance du groupe sur les segments Lidar et Défense/Spatial notamment. Le management confirme les objectifs 2021 de chiffre d’affaires de 150m€ hors croissance externe et de marge d’EBITDA supérieure à 20%. (Erasmus Micro Cap Euro, Erasmus Small Cap Euro) 

Bénéteau : Si les résultats semestriels du fabricant de bateaux sont globalement en ligne avec les attentes et les objectifs annuels confirmés, le sentiment sur la performance est mitigé. Le chiffre d’affaires progresse de 6.7% (5.6% à change constant) tiré à la fois par le segment bateau et le segment habitat. La croissance sur le segment habitat devrait toutefois se retourner sur le second semestre pour terminer en léger retrait sur l’année (contre +0% à +2% de croissance attendue précédemment), impactée par le ralentissement du marché français de l’habitat de loisirs. Le segment bateau reste très dynamique, tiré par la voile et les catamarans notamment. Les investissements se poursuivent : Lancement de la gamme Excess, développement du Sun Loft 47, extension du site de production de St Gilles Croix de Vie, développement des plateformes digitales. Les effets du redressement de Monte Carlo Yacht ne se feront malheureusement pas sentir en 2019 et il n’y a pas, à date, d’amélioration de la situation sur les exportations des marques américaines de Bénéteau. Le groupe confirme néanmoins ses objectifs annuels : 2% à 4% de croissance à change constant et une marge opérationnelle stable. (Erasmus Small Cap Euro)   

01/05/2019

AMG : à l’occasion de la publication des chiffres du premier trimestre 2019,le recycleur/producteur de métaux rares hollandais émet un profit warning sur ses résultats annuels. Ce dernier anticipe désormais un EBITDA de 150M€ contre 200M€ auparavant. Les raisons avancées par le CEO lors de la conférence téléphonique sont essentiellement le prix des matières premières, en particulier le vanadium qui a baissé de plus de 40% depuis le début de l’année. Cependant, ce dernier ne veut donner aucune précision sur les hypothèses utilisées pour construire ses objectifs tout en restant flou sur les conditions de démarrage de sa nouvelle unité de production dans le lithium. Nous cédons le titre. (Erasmus Small Cap Euro)