Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

19 juillet 2019

Rubrique : Le point sur les valeurs

 

18/07/2019

Ubisoft Entertainment: Le leader français du jeu vidéo a publié un premier trimestre meilleur qu’attendu, et poste des net bookings de 314m€ (-18%), au-delà des attentes du consensus et de l’objectif du management (270m€, -29%). Sans aucune sortie majeure ce trimestre, la performance est à attribuer aux titres les plus récents du studio : Rainbow 6 Siege, Assassin’s Creed Odyssey, et The Division 2, dont les ventes ont été plus soutenues qu’attendues. Plus précisément, ce sont les PRI (Player Recurring Investments, c’est à dire les achats in-game) qui soutiennent les net bookings : en hausse de 19%, les PRI atteignent 150m€. Pour le second semestre, Ubisoft guide sur des net bookings de 310m€ (-15%) et confirme ses objectifs annuels. (FCP Mon PEA, Erasmus Small Cap Euro) 

Barco : La société belge a publié de bons résultats semestriels. Le chiffre d’affaires progresse de 8.3% et les commandes de 7.5%, maintenant une bonne visibilité sur les affaires. La marge d’EBE s’améliore nettement (+330 points de base) pour atteindre 13.6%. Plus particulièrement, les  principaux contributeurs sont 1) la division « Entreprise » (+16.5%), avec une belle performance à la fois de ClickShare et des salles de contrôles, 2) la division « Santé », qui se porte bien (+6.8%), 3) le cinéma (+20%). Le segment « Venues & Hospitality » (Salles de conférences, hôtels, musées etc) est plus mitigé : Barco en souligne le caractère cyclique et la base de comparaison difficile. Le second semestre devrait être plus dynamique, avec le lancement de nouveaux produits. Le management rehausse et précise ses objectifs annuels : Une croissance entre 5 et 9% (contre ~+5% précédemment), et une marge d’EBE similaire à celle du premier semestre. Nous conservons. (Erasmus Mid Cap Euro, Erasmus Small Cap Euro) 

LNA Santé : Le gestionnaire d'établissements de santé et résidences médicalisées a publié son chiffre d’affaires pour le second trimestre. L’exploitation a été particulièrement dynamique avec une accélération de la croissance (+8.3%, +6.4% en organique). La période a notamment été marquée par l’ouverture des instituts de Réadaptation du Cap Horn à Landerneau (195 places) et d’Ennery (162 places). Comme attendu, le chiffre d’affaires immobilier reste en replis sur le trimestre (-55.3%), en attendant la reprise, la rénovation et la cession des futurs établissements sous le plan Grandir Ensemble 2022. Le management rehausse l’objectif de croissance organique pour l’exploitation: +4.5% contre « supérieure à 3.5% » auparavant et guide pour la première fois sur la croissance externe : +2.5%. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro, Erasmus Micro Cap Euro) 

17/07/2019

Soitec : le leader mondial de la production de matériaux semi-conducteurs innovants a publié son chiffre d’affaires du premier trimestre 2019-20. Il est en croissance organique de +20%, inférieure à la guidance annuelle (+30%). Cependant, lors de la conférence téléphonique, Paul Boudre, le PDG de Soitec, s’est montré très confiant : la faiblesse de ce trimestre était anticipée et le deuxième trimestre compensera le premier. Les dynamiques commerciales restent en effet très bonnes portées par le succès des plaques RF-Soi et Power-Soi grâce aux développements de la 5G, l’IA et l’IoT. La guidance annuelle est donc confirmée. (FCP mon PEA, Erasmus Mid Cap Euro et Erasmus Small Cap Euro) 

15/07/2019

Steico : le fabricant de produits de construction écologiques a publié ses résultats du premier semestre. Le deuxième trimestre est en croissance de +7,9% entrainant une croissance semestrielle de +13,6% supérieure à la guidance annuelle (+10%). La marge opérationnelle s’établit à 9,8% en ligne avec l’objectif annuel (entre 9%-10%). L’entreprise bénéficie d’un marché de la construction toujours bien orienté tout en profitant d’une forte demande pour des produits performants et respectueux de l’environnement. Le succès de Steico n’est pas uniquement commercial mais aussi industriel : il maintient une très bonne marge tandis que certains de ses concurrents ferment des sites de production peu rentables. (Erasmus Small Cap Euro)