Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

01 novembre 2019

Rubrique : Le point sur les valeurs

28/10/2019

Lumibird : le fabricant français de lasers a publié un chiffre d'affaires trimestriel moyen, en ligne avec les attentes. L'activité industrielle et scientifique est en baisse de -5,6%, mais reste solide sur 9 mois (+2,4%) en ligne avec les objectifs du Groupe. L'activité capteurs Lidar continue son envolée (+32,5%), grâce à sa stratégie de déploiement continu de capacités de production sur des marchés à très fort potentiel. Dans la division défense, l'activité recule en raison d'une base défavorable bien connue. La division médicale progresse de 16,4% toujours tirée par le succès des nouveaux produits lancés ces derniers mois. (Erasmus Small Cap Euro) 

29/10/2019

SMCP : Le groupe français de prêt à-porter a publié un chiffre d’affaires trimestriel de 274.5m€, en croissance de 10.8% dont 9.0% en organique. Ce dynamisme a été porté par le bon démarrage des collections automne-hiver, notamment chez Sandro (+11% à change constant). Claudie Pierlot, en croissance plus faible, a été pénalisée par la mauvaise performance des robes printemps-été et par sa faible exposition aux marchés internationaux dynamiques. Le groupe a ouvert 28 nouveaux magasins en propre sur le trimestre. SMCP a confirmé ses objectifs annuels, ce qui a rassuré le marché. Nous nous sommes entretenus avec Philippe Gautier (DAF) et Célia d’Everlange (responsable des relations investisseurs) qui ont apaisé les craintes sur un éventuel placement de Ruiy, principal  investisseur de SMCP, et confirmé leur confiance sur le dynamisme du marché chinois. (Erasmus Small Cap Euro)

30/10/2019

Bénéteau : Le fabricant de bateaux de plaisance a publié des résultats annuels décevants. Bien que la croissance du chiffre d’affaires soit en ligne avec les attentes à 3.8%, le résultat opérationnel courant est en baisse de 6.4% et c’est cela que le marché retiendra. La société a avancé plusieurs explications : contre-performance de l’activité grands yachts, coûts de lancement de la nouvelle marque de catamaran, et hausses des amortissements. Malgré tout, les premiers retours de salons sont positifs et permettent au groupe d’envisager une croissance de son activité pour le prochain exercice. Le nouveau CEO Jérôme de Metz, s’attend aussi à une progression du résultat opérationnel en absolu et en relatif au chiffre d’affaires. (Erasmus Small Cap Euro)

Tokmanni : Le discounter finlandais a publié d’excellents résultats trimestriels. Le chiffre d'affaires s'élève à 231,5 M€, en hausse de 9,9%, dont 4,9% de croissance organique porté par l'outillage, la maison et le jardin. Par ailleurs, la marge opérationnelle de Tokmanni s’améliore significativement (9.5% contre 7.4%) grâce à un meilleur mix : Plus de marque propre (31,8% de CA contre 30,9% de l’an dernier) et plus d’importation directe (25,7%  de CA contre 23,6% de l’an dernier). Suite à ces bons résultats, le groupe révise légèrement son objectif de croissance annuelle à la hausse passant de « légère » à « bonne ». (Erasmus Small Cap Euro) 

SEB : Le champion français du petit électroménager a publié un troisième trimestre mitigé : le chiffre d’affaires est supérieur aux attentes à 1777m€ (consensus : 1748m€), tiré par une croissance organique solide (+7.7% vs +6.7% attendue). Le résultat opérationnel s’affiche à 170m€, inférieur aux 179m€ attendus. C’est surtout la légère révision à la baisse de la croissance annuelle qui gâche la fête, puisque SEB attend dorénavant entre 6 et 7% de croissance organique (contre supérieure à 7% auparavant). C’est l’environnement économique morose en Allemagne, l’effet de base important en Chine et l’arrivée des taxes US sur le petit électroménager chinois qui explique la prudence du management et non d’éventuels problèmes structurels du groupe, ce qui est rassurant. (Erasmus Mid Cap Euro, FCP mon PEA)

 Maisons du Monde : les années passent et se ressemblent. Nouvelle révision à la baisse des objectifs annuels en cette publication trimestrielle. SI celle-ci ne constitue pas un réel « warning », mais traduit plutôt une montée en charge liée à l’accélération plus rapide que prévue du développement du réseau de magasins Modani, s’en est trop pour le marché, qui est apparu passablement agacé lors de la conférence téléphonique avec le management. Le troisième trimestre est cependant en croissance de 9.2%, dont 3.0% de croissance organique, conformément aux attentes. (Erasmus Small Cap Euro)

 01/11/2019

Corbion : Le géant belge des ingrédients publie des résultats trimestriels corrects. Le chiffre d’affaires et l’EBE arrivent respectivement 5% et 6.5% au-dessus des attentes. Ces bons résultats sont tirés par une très belle performance des nouvelles plateformes (micro-algue et acide polylactique). Sur son segment traditionnel des ingrédients, la croissance organique du chiffre d’affaires accélère séquentiellement (+1.9%), grâce à un très bon comportement de l’alimentaire (+3.3%) et malgré une situation qui se détériore sur la biochimie (-2.6%). La croissance organique des nouvelles plateformes bondit (+85.3%). Le groupe révise son objectif de croissance annuel à la baisse, mais le consensus était déjà plutôt bien positionné. Olivier Rigaud, nouveau directeur général, est en train de mener une révision du business et devrait annoncer sa vision et potentiellement de nouveaux objectifs à moyen terme dès début 2020. (Erasmus Small Cap Euro)