Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

29 novembre 2019

Rubrique : Le point sur les valeurs

 

25/11/2019

Bigben : L'éditeur de jeux vidéo a publié ses résultats semestriels. La solide croissance du chiffre d'affaires (+19.9%, déjà publié), qui s'explique notamment par une belle progression du jeu vidéo et les minimums garantis versés par Epic Games, s'est traduite par une très forte croissance du résultat opérationnel courant, qui atteint 13.4m€, soit 10.5% de marge contre 8.2% l’an passé. En conséquence, Bigben révise à la hausse ses objectifs de marge opérationnelle courante. Pour l’année en cours, Bigben voit sa marge atteindre 11%, contre supérieure à 10% auparavant. Pour l’année 2021/22, Bigben attend désormais une marge supérieure à 12%, contre égale à 12% auparavant. La société a également indiqué ses nouvelles intentions sur Nacon : une introduction en bourse de la filialeest désormais l'option privilégiée pour financer son activité jeux vidéo. (Erasmus Mid Cap Euro). 

27/11/2019

Unieuro: Nous nous sommes entretenus avec Giancarlo Monterastelli (PDG) et Andrea Moretti (Directeur des relations investisseurs) du « FNAC Darty Italien ». Les premiers jours de l’opération Black Friday que l’équipe prépare depuis cet été semblent bien se dérouler. Sur le moyen terme, M. Monterastelli semble confiant : Le maillage territorial est aujourd’hui presque optimal et, avec un entrepôt flambant neuf, des économies d’échelle devraient se dessiner peu à peu. La marge d’EBE à 3.5% fait aujourd’hui figure de plancher pour le groupe. La sortie d’IEH (actionnaire historique du groupe) et le retour du PIR (le PEA-PME italien) devraient donner un nouveau souffle au titre. Nous conservons (Erasmus Small Cap Euro)

Soitec : le leader mondial des matériaux semi-conducteurs a publié ses résultats du premier semestre 2019-20 après avoir publié son chiffre d’affaires en octobre. Les résultats sont conformes aux attentes : la marge d’EBE s’établit à 30% du chiffre d’affaires. Lors de la conférence téléphonique, le PDG Paul Boudre a dressé des perspectives de long terme très attrayantes. En effet, il a confirmé les objectifs 2021-22 et s’est ensuite montré particulièrement optimiste sur le SiC (carbure de silicium). Cette technologie est en forte croissance tirée par la voiture électrique et les télécommunications. Son utilisation permettrait, par exemple, d’améliorer significativement l’autonomie des véhicules électriques. Cependant, ce produit reste peu abondant et coûteux. Avec sa technologie Smart Cut, l’entreprise pourrait « couper » un substrat de carbure de silicium en 10 rendant ainsi l’offre plus abondante. Soitec a ainsi mis en place avec son partenaire Applied Materials une ligne pilote qui devrait produire les premiers échantillons au deuxième semestre 2020. Ce marché, s’il se matérialisait pour Soitec, serait un formidable relais de croissance sur le moyen et long terme. En revanche sur le court terme, la société s’est montrée plus prudente. Affectée indirectement par la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, l’entreprise doit trouver un nouveau partenaire pour adresser la forte demande chinoise de produits FD-SOI. La conséquence serait ainsi une croissance moins forte en 2020-21 mais elle serait rattrapée l’année suivante. Soitec a ainsi réduit ses investissements (baisse de 20m€) pour l’année en cours et le chiffre d’affaires du consensus pour l’année 2020-21 devrait donc être revu à la baisse. Cette publication en demi-teinte a entrainé des prises de bénéfices importantes (-16,5%) après un excellent parcours annuel (+89,7%). (Erasmus Small Cap Euro, Eramus Mid Cap Euro, FCP mon PEA)