Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

24 janvier 2020

Rubrique : Le point sur les valeurs

20/01/2020

Bigben : L'éditeur de jeux vidéo a publié un chiffre d’affaires trimestriel en croissance (85.4M€, +6.3%), lui permettant de confirmer ses objectifs annuels. Si la société présente une forte croissance de l’activité Gaming (+19.2%) et Audio (+19.5%), ce n’est pas le cas de l’activité Mobile, qui accuse une diminution des ventes (-10.8%). En cause, un passage à vide du secteur, dans l’attente d’avancées concernant l’octroi de licences 5G. Bigben entend cependant profiter de l’arrivée de la 5G dès 2020 ce qui devrait apporter un nouveau souffle à l’offre Mobile. L’activité Gaming, quant à elle, bénéficie du lancement de nouveaux jeux dont Bee Simulator et Farmer’s Dynasty ainsi que du succès de la manette REVOLUTION Pro Controller 3 pour PS4. Le groupe compte profiter de la dynamique favorable avec la sortie de plusieurs nouveaux jeux au quatrième trimestre tels que Overpass (dont l’exclusivité PC a été accordée à l’Epic Store) et TT Isle of Man 2. La société profite également de ce communiqué pour confirmer à nouveau son intention d’introduire en bourse sa filiale Nacon. (Erasmus Mid Cap Euro).

21/01/2020

Soitec : le leader mondial des matériaux semi-conducteurs a publié son chiffre d’affaires du troisième trimestre : 135m€, en croissance de +16% en reportée et +11% en organique. Cette performance trimestrielle est inférieure aux attentes du consensus et marque un net ralentissement par rapport à la dynamique du premier semestre (+30% en organique). Soitec a aussi donné quelques indications sur la croissance organique de l’année prochaine qui se situera autour de +10%-+15% ce qui est aussi en dessous du consensus. Lors de la conférence téléphonique, le CEO, Paul Boudre, s’est montré très rassurant en réitérant tous les objectifs du groupe. En effet, il a confirmé les objectifs annuels (+30% en organique) impliquant un rattrapage au dernier trimestre grâce à un carnet de commande bien rempli et l’objectif 2022 impliquant une année 2021-22 en très forte croissance. Il a rappelé les formidables catalyseurs pour la croissance de Soitec comme la 5G et l’électrification des véhicules. Si cette publication crée de l’incertitude à court terme, nous restons convaincus de la capacité de Soitec à atteindre ses objectifs ambitieux. (Erasmus Small Cap Euro, Erasmus Mid Cap Euro, FCP mon PEA). 

22/01/2020

Voltalia : Le chiffre d’affaires 2019 du producteur d’énergie renouvelable ressort en légère baisse à 174,5 M€ (-3%, -2% à taux de change constants). Dans le détail, les ventes d’énergie affichent une baisse de 1% à taux constants. En cause, des conditions de vent défavorables au premier trimestre ainsi que la fin des suspensions de contrats au Brésil. L’activité des services affiche une croissance de 22% à changes constants. La dynamique positive est portée par le volume élevé des constructions non seulement pour compte propre, mais aussi pour compte tiers, notamment au quatrième trimestre. La croissance des capacités de production continue avec 678 MW de capacités installées au 31 décembre (+29% sur l’année) et 397MW en construction.  Voltalia aborde sereinement les années à venir, et réitère ses guidances pour 2020 et 2023. Pour 2020 le consensus se trouve par ailleurs bien en dessous de la fourchette d’EBE de Voltalia [160-180m€] à 151m€. (Erasmus Small Cap Euro) 

24/01/2020

Vetoquinol : Le groupe spécialisé dans la santé animale a publié son chiffre d’affaires annuel 2019 à 396M€ (+7.6%, +3.3% en croissance organique), avec une très belle accélération au dernier trimestre (+6.6% de croissance organique). La performance annuelle du groupe est portée d’une part par les produits Essentiels (+5.1% à taux de change constants) et d’autre part par les produits destinés aux animaux de compagnie (+8.4% à taux de change constants). Si tous les territoires stratégiques du groupe progressent, les Amériques se détachent notamment par une solide performance annuelle (+11.3%). L’intégration des ventes liées à l’acquisition de Clarion au Brésil en 2019 est le principal contributeur à cette performance. L’opération a permis, dans le même temps, de compenser le repli des ventes dans le domaine de la reproduction. Matthieu Frechin (CEO) aborde 2020 « sereinement ». (Erasmus Small Cap Euro)