Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

07 février 2020

Rubrique : Le point sur les valeurs

31/01/2020

UPM : Le spécialiste finlandais de la pâte à papier a publié ses résultats annuels 2019 et affiche un chiffre d’affaires en léger repli de 2% à 10,2M€ ainsi qu’un résultat opérationnel ajusté en baisse de 7% à 1,4M€. Dans le détail, la division Biorefining accuseune forte baisse de son chiffre d’affaires, principalement causée par la baisse des prix de la pâte à papier. L’impact sur le résultat opérationnel d’UPM reste cependant contenu, notamment grâce à l’amélioration de la marge opérationnelle du segment Paper, qui bénéficie de ces prix en baisse. La société entend continuer d’investir dans son relais de croissance et a déclaré investir 550M€ pour la construction d’une usine de bio-raffinerie en Allemagne. UPM indique que c’est un marché en plein développement et attend un retour sur capitaux de 14%. (Erasmus Mid Cap Euro)

04/02/2020

Basware : Le spécialiste finlandais des solutions Purchase to Pay a publié ses résultats annuels 2019 et affiche un chiffre d’affaires de 148M€ (+5.9% croissance organique). Le segment du cloud enregistre une forte croissance de son chiffre d’affaires (+12.9% en organique) ainsi qu’une amélioration significative de sa marge brute (60% au premier semestre puis 65% au second). Lors de la conférence téléphonique, Le président directeur général, Klaus Andersen, a déclaré vouloir porter cette marge à 70% sur le long terme. En revanche, le chiffre d’affaires de la division Maintenance et Licence décroit de 24.2% (décroissance organique), impacté négativement par la transition de l’offre vers le cloud. Prudent pour 2020, Basware attend une croissance de son chiffre d’affaires en ligne avec celle de 2019 (+6%). Portée par une évolution du mix favorable, le groupe confirme une amélioration de sa rentabilité avec un résultat opérationnel positif en 2020 (-14m€ en 2019).  (Erasmus Small Cap Euro)

Bénéteau : Jérôme de Metz, nouveau PDG du groupe a donné au marché un avant-goût de sa vision sur Bénéteau avec l’annonce des perspectives annuelles du groupe. Le chiffre d’affaires devrait progresser de 2 à 4%. Si la voile en Europe, notamment le multicoque, restera dynamique, un fort ralentissement est attendu aux Etats-Unis sur les bateaux à moteur. De premières économies permettront à l’EBE de progresser de 4 à 6%, tandis la marge opérationnelle courante devrait rester stable, du fait de l’augmentation des amortissements. Le nouveau plan à moyen terme sera développé dans son intégralité en 29 avril prochain lors de la journée investisseurs de Bénéteau. (Erasmus Small Cap Euro)

05/02/2020

Valmet : La société finlandaise d’ingénierie a publié un chiffre d’affaires de 3 547m€ (+7%) et un résultat opérationnel (EBITA ajusté) à 316m€ en forte progression (+23%). Après cette forte progression, l’entreprise révise à la hausse ses objectifs de moyen terme de marge opérationnelle : 10% à 12% (contre 8% à 10% auparavant). Les prises de commande ont augmenté de 7% portant le carnet de commande à 3 333m€. Confiante pour 2020, la société attend une croissance de son chiffre d’affaires et de son EBITA. (Erasmus Mid Cap Euro)

06/02/2020

Medios : Bien que réévaluées à la hausse trois fois dans l’année, la sociétébat une nouvelle fois ses objectifs annuels ainsi que les attentes du consensus. Le chiffre d’affaires atteint 516.8m€ ([500-510] attendu), et le résultat courant avant impôt 16.2m€ ([15-16] attendu), bondissants respectivement de 58% et 48% par rapport à l’an dernier. Le dynamisme du marché des médicaments spécialisés et la faculté de Medios à attirer de nouvelles pharmacies partenaires ont permis cette année record. Si Matthias Gärtner (DAF) s’attend à une année 2020 une nouvelle fois en croissance dynamique, le management devrait donner des objectifs plus précis courant mars. (Erasmus Small Cap Euro)

Pharmagest : le spécialiste des solutions informatiques pour le monde la santé publie un chiffre d’affaires annuel de 158.6m€ en croissance de 6.8%, très légèrement supérieur aux attentes du consensus. Les ventes progressent de 5.6% à périmètre constant. La croissance des deux principaux segments du groupe apparait redynamisée au quatrième trimestre après un début d’année un peu mou. Sur la division Pharmacie Europe, la France reprend des couleurs. Sur la division Etablissements Sanitaires et Médico-Sociaux, le dernier trimestre affiche une bonne croissance organique (+6.4%) après neuf premiers mois pénalisés par un effet de base négatif. Rendez-vous le 27 mars pour les résultats annuels. (Erasmus Small Cap Euro)

07/02/2020

Tokmanni : Le discounter finlandais a publié un chiffre d’affaires annuel de 944.3M€ (+4.3% de croissance organique). La croissance du dernier trimestre ralentit, impactée par le décalage des remboursements d’impôt et un début d’hiver clément, mais cela était attendu. L’un des principaux objectifs de Tokmanni pour l’année 2019 était l’amélioration de sa profitabilité. C’est chose faite, puisque la marge opérationnelle courante bondit de 150 points de base. La croissance de l’importation directe y a contribué positivement. Pour 2020, la société attend une « bonne » croissance de son chiffre d’affaires portée par l’ouverture de nouveaux magasins, ainsi qu’une nouvelle expansion de ses marges. (Erasmus Small Cap Euro)