Les nouvelles des portefeuilles

  -  Les commentaires de nos équipes

20 mars 2020

Rubrique : Le point sur les valeurs

16/03/2020

Beneteau, Fountaine Pajot: Face à la propagation du Covid-19, les fabricants de bateaux de plaisance Beneteau et Fountaine Pajot ont tous deux décidé de fermer leurs usines pour une durée indéterminée. Ces mesures exceptionnelles ont été prises afin d’endiguer l’épidémie et protéger la santé des salariés. Ainsi, Beneteau a annoncé la fermeture de ses unités de production en France et en Italie. Celles situées aux Etats-Unis et en Pologne voient leur production ralentie mais pas arrêtée. De son côté, Fountaine Pajot a annoncé la fermeture de toutes ses usines. Les activités des deux groupes reprendront dès que la situation le permettra. (Erasmus Small Cap Euro) 

19/03/2020

Medios : Le groupe pharmaceutique allemand annonce l’acquisition de Kölsche Blister pour 3m€. Kölsche Blister est une entreprise allemande de reconditionnement de médicaments. Elle permet au patient de n’acheter que le nombre exact de pilules nécessaires au lieu de la boîte standard. En 2019 celle-ci a généré 14m€ de chiffre d’affaires et un bénéfice avant impôt légèrement négatif. En ce qui concerne le Covid-19, nous avons récemment été en contact avec la société qui nous affirme n’être pour l’instant pas impacté par celui-ci. Rappelons que Medios produit et distribuent des médicaments spécifiques destinés aux patients atteints de maladies chroniques ne pouvant bien souvent arrêter leur traitement. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro) 

Newlat Food : La société agroalimentaire italienne a publié ses résultats 2019 (pré-publiés le 19 février) et tenu une conférence téléphonique afin de les détailler et d’annoncer d’importantes nouvelles. Parmi celles-ci, on note la signature d’une déclaration d’intention avec le principal actionnaire de la Centrale del Latte d’Italia, dans le but de la racheter. Centrale del Latte d’Italia (CLI) est une société agroalimentaire italienne, cotée en bourse. Elle produit et distribue essentiellement des produits laitiers avec des marques fortes en Italie telle que Tapporosso. En 2019, son chiffre d’affaires était de 175m€ pour un EBE de 6,5m€. La marge est bien plus faible que celle de Newlat (3,7% contre 8,8%) mais le management pense pouvoir la faire converger vers celle du groupe. Newlat a également mentionné que les discussions avec le partenaire sur le lait infantile avaient été retardées par l’annulation des meetings dans le contexte du Covid-19. A ce sujet justement, le groupe a commenté les dernières semaines d’activité. Newlat n’est que très peu impacté par la fermeture des restaurants, cantines et hôtels, ce secteur ne représentant que 5% de son chiffre d’affaires. Elle a bénéficié en revanche du regain d’activité sur les supermarchés (hausse du nombre de repas pris à la maison, stockage des particuliers) avec une croissance des ventes de 35% sur les deux premières semaines de Mars. Nous conservons. (Erasmus Small Cap Euro)