Reporting mensuel

  -  Dernières données mensuelles et historiques

Janvier 2019

Les marchés ont commencé l’année en fanfare: après 4 mois de baisse prononcée le Stoxx 600 a rebondi de 6,23% en janvier.

Cette phase haussière a été marquée par une rotation sectorielle importante au profit des secteurs cycliques et au détriments des défensives. Le regain d’appétit pour le risque n’a pas été tiré par les révisions de bpa, au contraire, les analystes ont revu en baisse leurs attentes.

Decembre 2018

Malgré une entrée dans l’année plutôt dynamique, la cuvée 2018 aura eu un goût bien amer et la fin de l’année s’est avérée particulièrement complexe. La perception sur la dynamique économique mondiale s’est fortement détériorée en décembre, alors même que les taux d’intérêt américains ont cru fortement pendant une bonne partie de l’année avant de replonger... 

Novembre 2018

Les élections de mi-mandat américaines n'ont pas apporté de surprise majeure et l'accord sur le Brexit, bien qu'incertain reste envisageable, mais les chiffres économiques sont en décélération, la guerre commerciale US-Chine bat son plein et le déficit budgétaire italien inquiète l'Europe. Ce cadre économique incertain a pesé sur l’appétit pour le risque des investisseurs au cours du mois...

Octobre 2018

Les risques pesant sur l’économie mondiale persistent sur fond de mesures et de menaces des États-Unis relatives à des hausses des droits de douane et de possibles représailles de la part des pays concernés. Compte tenu de l’ampleur de ces mesures, l’incertitude relative à leur impact s’est accrue, en particulier en ce qui concerne la confiance des chefs d’entreprise et les programmes de dépenses d’investissement. L’indice composite des directeurs d’achat (PMI) pour la production mondiale hors zone euro, qui se situait déjà au-dessous de sa moyenne de long terme, a continué de se dégrader.

Septembre 2018

Les enquêtes réalisées auprès des directeurs d’achat dans les différents pays de la zone euro signalent un ralentissement du rythme de croissance au mois de septembre. L’indice PMI composite de la zone se replie à 54,2 points contre 54,5 en août. C’est le tassement de la production manufacturière qui explique ce fléchissement de l’indice global alors que l’activité dans les services le soutient favorablement.