Reporting mensuel

  -  Dernières données mensuelles et historiques

Novembre 2018

Les élections de mi-mandat américaines n'ont pas apporté de surprise majeure et l'accord sur le Brexit, bien qu'incertain reste envisageable, mais les chiffres économiques sont en décélération, la guerre commerciale US-Chine bat son plein et le déficit budgétaire italien inquiète l'Europe. Ce cadre économique incertain a pesé sur l’appétit pour le risque des investisseurs au cours du mois...

Octobre 2018

Les risques pesant sur l’économie mondiale persistent sur fond de mesures et de menaces des États-Unis relatives à des hausses des droits de douane et de possibles représailles de la part des pays concernés. Compte tenu de l’ampleur de ces mesures, l’incertitude relative à leur impact s’est accrue, en particulier en ce qui concerne la confiance des chefs d’entreprise et les programmes de dépenses d’investissement. L’indice composite des directeurs d’achat (PMI) pour la production mondiale hors zone euro, qui se situait déjà au-dessous de sa moyenne de long terme, a continué de se dégrader.

Septembre 2018

Les enquêtes réalisées auprès des directeurs d’achat dans les différents pays de la zone euro signalent un ralentissement du rythme de croissance au mois de septembre. L’indice PMI composite de la zone se replie à 54,2 points contre 54,5 en août. C’est le tassement de la production manufacturière qui explique ce fléchissement de l’indice global alors que l’activité dans les services le soutient favorablement.

Août 2018

Les indicateurs macroéconomiques mettent en évidence une accélération de l’activité aux États-Unis au 2eme trimestre 2018 (+1,0 % après +0,5 % au 1er trimestre). La confiance des ménages américains s’améliore en août (133,4 après 127,9). En zone euro, l'indice PMI composite se redresse à 54,4, signalant une très légère accélération de la croissance de l'activité globale. De son côté, l'inflation est ressortie inférieure aux attentes du fait d’une baisse de l’inflation énergétique et de l’inflation sous-jacente ...

Juillet 2018

Après une année 2017 exceptionnelle en zone euro, la première partie de l’année a marqué un tassement de l’activité économique sur des niveaux élevés : +2.5% en glissement annuel au T1 et +2.1% au T2. Une moindre contribution des exportations, dans un contexte de tensions protectionnistes, ainsi que le ralentissement de la consommation sont au cœur de cette tendance. Côté américain, la croissance du PIB au T2 est ressortie à 2.8% et l’inflation reste stable à des niveaux très proches de la cible de la Fed. La publication des indices d’activité PMI de ce mois-ci pour la Chine confirme bien le ralentissement de la croissance, alors que les impacts défavorables de la guerre commerciale avec les Etats-Unis commencent à peine à se faire sentir ...