Reporting mensuel

  -  Dernières données mensuelles et historiques

Janvier 2017

Le fonds Erasmus Large Cap Euro sera absorbé en mi-février par un autre FCP. A la suite de la lettre envoyée aux porteurs pour les informer de cet évènement, Erasmus Large Cap Euro a fait face au mois de janvier à des rachats qui ont représenté la moitié de ses actifs. Ce flux permanent a rendu bien difficile sa gestion dans un contexte où les grandes capitalisations de l’EuroStoxx50 n’ont pas été favorisées. Il a eu conséquence malheureusement accusé un retard sur son benchmark, lui-même en recul de près de 2%. Après fusion, la gestion ne sera plus perturbée par un actif trop faible et décroissant. 

Décembre 2016

 Indicateurs économiques bien orientés, nouveau raffermissement du dollar face à l'euro, hausse proche de 10 % du prix du baril, espoirs d'un plan de relance aux États-Unis. Autant de raisons pour expliquer la bonne tenue des actions en décembre, particulièrement prononcée au sud de l'Europe, y compris de la France. Au plan sectoriel, les valeurs des secteurs bancaires

Novembre 2016

Les grandes valeurs de la zone euro ont fini le mois stable. Beaucoup d’actualités ce mois-ci néanmoins, avec des impacts pour le moins inattendus sur les marchés : arbitrage massif des actifs en faveur des actions post élection de Monsieur Donald Trump, qui finissent globalement toutes en hausse ; coupe surprise de la production de pétrole décidée par l’OPEP...

Octobre 2016

Les grandes valeurs de la zone euro se sont bien comportées en octobre, malgré un marché toujours fébrile entre discours de Draghi, remontée du prix des matières premières et premières publications des résultats trimestriels qui apportent leur lot de bonnes et mauvaises surprises.

Septembre 2016

Les nouvelles macro-économiques se suivent, et ne se ressemblent pas toujours ! Ce mois-ci, c’est l’OPEP qui crée la surprise avec un accord historique, le premier depuis 2008, qui vise à baisser la production pétrolière de l’ordre de 700 000 barils par jour, soit entre un tiers et la moitié de l’excédent de production mondiale.