Décembre 2016

Décembre 2016

Indicateurs économiques bien orientés, nouveau raffermissement du dollar face à l'euro, hausse proche de 10 % du prix du baril, espoirs d'un plan de relance aux États-Unis. Autant de raisons pour expliquer la bonne tenue des actions en décembre, particulièrement prononcée au sud de l'Europe, y compris de la France. Au plan sectoriel, les valeurs des secteurs bancaires et de l'assurance et celles particulièrement cycliques (métaux, minérais, chimie…) en ont le plus profité. L'indice Eurostoxx 50 a ainsi progressé de 7.9% au cours du mois, le fonds s'appréciant dans les mêmes proportions. 

Dans ce contexte, nous avons renforcé les plus grosses capitalisations et les secteurs financiers ainsi que les grands exportateurs dollar, les plus à même de profiter du mouvement qui s'est enclenché, par les achats d'AXA, Société Générale, Hermès et Sanofi. Ces achats ont été financés par la vente d'entreprises de taille moyenne : Eiffage, Rexel, Metso, KPN et RWE. Nous avons également cédé Mediaset pour profiter de la hausse exceptionnelle provoquée par la montée de Vivendi au capital. 

Ce mois-ci, outre Mediaset, les banques se sont particulièrement bien comportées : Intesa +15,74%, Crédit Agricole +10,61%, BBVA +10,09% et Telecom Italia +17,31% en contre coup de l'affaire Mediaset-Vivendi. Seule l'entreprise chimique DSM a reculé et de -0,05 % !