Reporting mensuel

  -  Dernières données mensuelles et historiques

Septembre 2017

Malgré les incertitudes géopolitiques (Corée) et l’envolée de l’euro face au dollar, les actions de la zone euro se sont bien tenues, très bien même, au cours du mois de septembre, portées par les bonnes nouvelles macroéconomiques et par des flux importants vers la classe d’actif. En témoigne, pour les valeurs moyennes, la progression de 3.28% de l’indice Eurostoxx Mid NR.

Août 2017

La publication des résultats semestriels s’est poursuivie et achevée, confirmant la tendance constatée au premier trimestre: seule une minorité d’entreprises a déçu les attentes. Pour la première fois depuis dix ans le consensus révise en 2017 ses prévisions à la hausse...

Juillet 2017

Les marchés d’actions de la zone euro se sont modérément repris au cours du mois de juillet malgré le fort rebond de l’euro face au dollar et la hausse plus modérée du prix du baril. C’est donc la microéconomie qui l’a emporté, une fois n’est pas coutume, la période étant l’une des plus riches de l’année en termes de publications d’entreprises...

Juin 2017

Les marchés d’actions de la zone euro ont modérément baissé au cours du mois de juin : les taux se sont tendus et l’euro s’est apprécié de 2% face au dollar, ceci en raison de la perspective d’une sortie progressive de la politique monétaire accommodante de la Banque Centrale Européenne. L’indice Eurostoxx Mid NR a ainsi reculé de 2.8%, le fonds résistant mieux avec un recul circonscrit à 1.1%. Depuis la fin 2016 le fonds s’inscrit en hausse de 11.4% contre 10.5% pour l’indice coupon réinvesti.

Mai 2017

Le mois écoulé a été marqué par les dernières publications de résultats trimestriels, globalement de bonnes factures, et par un environnement politique un peu plus incertain : si le second tour des élections présidentielles françaises a achevé de soulager les investisseurs, les perspectives se sont assombries aux Etats-Unis pour Donald Trump et plus encore au Brésil où se profile une nouvelle crise politique dans un contexte macroéconomique déjà bien dégradé.