Reporting mensuel

  -  Dernières données mensuelles et historiques

Mai 2021

Le mois de mai fut riche en publications économiques qui sont globalement ressorties au-dessus des attentes en Europe, témoignant ainsi des effets positifs de la réouverture de l’économie sur la reprise de l’activité. Les marchés se sont laissés porter par les espoirs d’une reprise plus rapide qu’anticipée, et ont clôturé le mois de mai en belle hausse. Le fonds Erasmus Mid Cap Euro progresse de 2,7% sur le mois, soit une légère avance par rapport à son indice de référence (+2,3%).

Avril 2021

Une nouvelle fois, les marchés ont porté leur attention sur les publications économiques qui ont apporté de bonnes surprises aux US et en Europe et les propos des banquiers centraux qui se sont voulus rassurants à ce stade. Le mois d’avril a été également marqué par de nombreuses publications trimestrielles qui ont été d’une très bonne qualité pour l’ensemble des titres du portefeuille excepté pour Biomérieux. 

Mars 2021

Le mois de mars fut à la fois rythmé par les bonnes surprises apportées par les publications de chiffres économiques dans le monde mais aussi par les discours des banquiers centraux qui n’ont su qu’en partie rassurer les craintes d’inflation du marché. Le taux 10 ans US a fini le mois au plus haut, entrainant une hausse des cours des valeurs dites « value » bien positionnées pour bénéficier de la reprise économique au détriment des entreprises aux valorisations élevées.  

Février 2021

La volatilité est de retour en ce mois de février ! Elle fut principalement alimentée par une hausse des taux dans le sillage de regains de confiance quant à un rebond sensible de la croissance et des prix en 2021. Le mouvement de rotation vers les entreprises dites « value » s’est ainsi accéléré au détriment des sociétés les plus fortement valorisées.

Janvier 2021

Après un début de mois porté par les bonnes nouvelles autour du déploiement des vaccins dans le monde, la majorité obtenue au Sénat américain par les démocrates, et l’investiture de M Biden, la prudence est revenue sur les marchés en fin de mois dans le sillage des inquiétudes autour des nouveaux variants du virus.