Reporting mensuel

  -  Dernières données mensuelles et historiques

Septembre 2020

Le mois de septembre a vu les marchés légèrement se replier, principalement en raison des incertitudes à la fois sur le front sanitaire et politique, avec des élections américaines toujours aussi indécises.

Août 2020

Le marché reprend des couleurs après un début de trimestre en demi-teinte. Le Stoxx 600 est en hausse de 2,9% en Août. 

Juillet 2020

Après un fort rebond des marchés au deuxième trimestre, galvanisés par les nombreux plans de relances budgétaires et monétaires, ainsi que par des indicateurs économiques en amélioration, le troisième trimestre débute par une consolidation, avec une baisse du Stoxx 600 de 1.1% en juillet.

Juin 2020

Le mois de juin parachève un trimestre particulièrement dynamique. Après une hausse de 9.2% en avril, de 4.6% en mai, l’Eurostoxx Mid progresse de 3.4% au mois de juin. Ce rebond a été tiré par d’excellents chiffres économiques, souvent bien supérieurs aux attentes. La poursuite de l’assouplissement des mesures sanitaires, notamment en Europe, a également contribué positivement au moral des investisseurs. Il faudra maintenant surveiller de près les publications semestrielles des sociétés qui vont débuter au mois de juillet.

Mai 2020

Les marchés actions ont poursuivi leur rebond au cours du mois de mai. Le Stoxx600 a progressé de 3% sur le mois, ce qui porte la progression de l’indice à 9,5% sur les deux derniers mois. Ce qui est marquant depuis le début de cette crise est la rapidité d’exécution et le volontarisme dont ont fait part les Banques Centrales, les gouvernements et les institutions supranationales pour endiguer cette crise. Les plans de relance monétaires et fiscaux sont légions et ont permis, en tout cas aux yeux des marchés, de limiter grandement l’impact de cette crise historique. Sur le dernier mois, nous retenons notamment le plan de 750 Mds € décidé par l’Union Européenne. Ce plan combiné à des déconfinements qui semblent bien se dérouler à la fois en Asie et en Europe ont rassuré les marchés et ont permis de sortir par le haut du « trading range » dans lequel les marchés s’étaient installés depuis plusieurs semaines.