Reporting mensuel

  -  Dernières données mensuelles et historiques

Mars 2021

  • Nous avons été favorisés par :

    • Les nombreuses entreprises cycliques industrielles détenues : Arcelor (+27.23%), Nexans (+17.33%), Stellantis (+12.34%) et Air Liquide (+11.71%).
    • Les entreprises financières : Axa (+10.02%) et les banques (+15.31%)
    • La distribution de matériaux : Saint Gobain (+13.28%) et Rexel (+8.61%)
    • Notre fort degré d’exposition.

Février 2021

  • Nous avons été favorisés par :

    • Le mouvement haussier sur les taux d’intérêts avec Axa (+13.66%).
    • Les perspectives de fin du confinement suite à la progression des vaccinations avec Vinci (+12.35%).
    • La décision par Vivendi (+12.84%) de mettre en bourse Universel Music Group (UMG).
    • Et les très bons résultats de Cap Gemini (+11.42%).

Janvier 2020

  • Nous avons été favorisés par :

    • Stellantis (+36.40%), entreprise issue de la fusion ce mois-ci de Peugeot et Fiat-Chrysler. Nous savions que la valorisation de Peugeot était anormale mais nous n’imaginions pas que ce soit à point !
    • Sartorius Stedim Biotech (+18.48%), fournisseur de la plupart de laboratoires pharmaceutiques chercheurs sur le COVID-19. Nous attendions ses excellents résultats et ils ont été au rendez-vous.
    • STMicroelectronics (+9.87%) excellents résultats eux aussi attendus.
    • Nexans (+3.71%), Legrand (+3.97%) et Schneider Electric (+2.24%) trois gagnants de la tendance vers les économies d’énergie.

Décembre 2020

  • Nous avons été favorisés par :

    • La bascule d’une partie de nos investissements vers les entreprises cycliques : Arcelor Mittal (+23,00%), Peugeot (+13,18%) ou Nexans (+11,90%).
    • Le secteur du luxe LVMH (+5,80%) et Hermès International (+7,61%), suivis par L’Oréal (+1,30%).
    • Notre très fort taux d’investissement, quasiment 100%.

Novembre 2020

  • Nous avons été favorisés par :

    • Notre réélection d’entreprises cycliques : ARCELORMITTAL (+31,74), PEUGEOT (+28,09%) ou NEXANS (+27,16%).
    • La clôture de l’absorption d’INGENICO par WORLDLINE (+21,78%).
    • L’investissement à 100% de nos actifs pour profiter de l’élection de Joe BIDEN.