Reporting mensuel

  -  Dernières données mensuelles et historiques

Janvier 2017

L'année 2017 a débuté en dents de scie pour les grandes entreprises françaises en bourse. Ainsi l'indice CAC 40 a reculé au 31 janvier de 2,32 % depuis le début de l'année, mais FCP mon PEA a su tirer son épingle du jeu et son recul est limité à 0,61%. D'un jour à l'autre, les cours ont connu des variations brusques sous l'effet des messages intempestifs et incohérents souvent du nouveau président américain dont l'application laisse les investisseurs perplexes. 

Dans l'attente d'y avoir plus clair, nos économies européennes vont mieux et le début de la saison de publication des résultats de l'année 2016 est encourageant. Les chefs d'entreprise nous font le plus souvent également part de leur optimisme pour 2017. 

FCP mon PEA a bénéficié d'une excellente publication de l'entreprise Trigano (+11,66%), de la fusion Technip - FMC (+9,75%), et aussi des rebonds de l'opérateur téléphonique Iliad (+8,38%) ou d'Edenred (+7,06%) le spécialiste des tickets restaurants et tickets services. 

Par contre des entreprises supposées plus défensives comme Seb (-9,48%),  Wavestone (-6%), nous ont couté ainsi que les banques et assurances. Nous gardons cependant ces sociétés pour l'équilibre de notre portefeuille. 

Nos achats se sont répartis entre valeurs de croissance (Teleperformance), leader de l'économie globale (LVMH) ou entreprise cyclique (Nexans),  le point commun entre les trois étant qu'elles bénéficient de la hausse du dollar. Nous avons également fait un placement de trésorerie en acquérant des titres Zodiac Aerospace dans le cadre de l'OPA lancée par Safran sur la société.