bool(true)
logo erasmus

Veuillez sélectionner votre profil afin de commencer à naviguer sur le site :

JE SUIS UN PROFESSIONNEL JE SUIS UN PARTICULIER

La Société
STRATÉGIE
D'INVESTISSEMENT

Un process de gestion éprouvé ayant fait ses preuves dans la durée
1
Analyse du cycle macro-économique
2
Analyse du cycle boursier
3
Exposition au différentes classes d’actifs
4
Sélection des instruments financiers
5
Construction des Portefeuilles
Zone euro

Fonds Actions

Le processus de gestion combine les approches top-down et bottom-up. La première étape consiste en une analyse collégiale des cycles macroéconomique et boursier, qui permet de définir de grands thèmes d’investissement. La société de gestion a ainsi une conviction forte sur deux thématiques structurelles : la transition éthique et la digitalisation de l’économie. Agnostique en matière de styles de gestion, nous nous adaptons au cycle macroéconomique et boursier en fonction de notre analyse de ce dernier.

L’analyse bottom-up intervient dans un second temps. L’analyse fondamentale, menée par les analystes internes d’Erasmus Gestion, repose sur sept points clés. L’activité de l’entreprise est-elle facilement comprise et anticipée? La société sera-t-elle plus grande et plus rentable dans dix ans ? Dispose-t-elle d’un avantage concurrentiel fort et a-telle la capacité de le conserver ? Le bilan est-il solide et les flux de trésorerie sont-ils suffisamment importants pour financer la croissance ? Les intérêts des dirigeants sont-ils alignés sur ceux des actionnaires ? La société est-elle exposée à un risque intrinsèque important ? Enfin, quels sont les catalyseurs permettant d’anticiper une hausse du cours de Bourse ? Les analystes prennent également en considération les critères environnementaux (exposition du chiffre d’affaires à des activités vertes, existence d’un rapport environnemental, empreinte carbone, etc.), sociaux (notamment le nombre d’heures de formation et d’emplois créés, la part du capital détenue par les salariés) et de gouvernance (parmi lesquels le nombre de membres indépendants au conseil d’administration, le taux de féminisation de cet organe ou encore le mode de calcul des salaires variables des dirigeants).

Ce travail d’analyse permet de construire des portefeuilles relativement concentrés, comprenant entre 25 et 50 entreprises selon les fonds.

Monde

Fonds Mixtes

L’analyse du cycle macroéconomique et boursier est au cœur de notre process d’investissement. Cette dernière va permettre aux gérants de déterminer d’une part l’expositions aux différentes classes d’actifs (actions, obligations, monétaires…) et aux différentes zones géographiques (US, Europe, Asie…) d’autre part.

Notre philosophie de gestion s’articule autour de deux axes : sélectionner les meilleures expertises du marché, tout en accordant une importance prépondérante à la diversification des styles et des facteurs de risque du portefeuille.

Nous mettons en place une allocation d’actifs privilégiant le recours à des « briques pures » (OPC présentant une exposition à une classe d’actifs clairement déterminée) afin de maitriser totalement l’exposition globale de chaque portefeuille. Nous privilégions en effet la sélection de fonds déployant des stratégies ciblées sur des classes d’actifs clairement déterminées afin de constituer nous-mêmes une allocation globale la plus maitrisée possible et conforme aux objectifs des fonds.

Nous avons également recours aux ETF (OPC indiciels côtés), de manière tactique et temporaire, pour gagner en réactivité. Selon les caractéristiques du fonds, l’utilisation d’actions et/ou d’obligations en direct peut être faite ainsi que l’utilisation de dérivés (pour rôle de couverture) dans les portefeuilles pour ajuster au niveau requis l’exposition actions.